Bérurier Noir – Porcherie

28 août 2014 0 Imprimer ce billet Imprimer ce billet

On ne les présente plus, ils racontent leur « histoire & légende » sur leur site.  Et bien évidemment, le choix de « Porcherie » s’imposait naturellement, près de 30 ans après sa sortie, le titre reste (malheureusement) toujours d’actualité

Paroles

Le monde est une vraie porcherie
Les hommes se comportent comm’des porcs
De l’élevage en batterie
A des milliers de tonnes de morts
Nous sommes à l’heure des fanatiques
Folie oppression scientifique
Nous sommes dans un état de jungle
Et partout c’est la loi du flingue
Prostitution organisée
Putréfaction gerbe et nausée
Le Tiers-Monde crève les porcs s’empiffrent
La tension monte, les GI’s griffent
Massacrés dans les abattoirs
Brûlés dans les laboratoires
Parqués dans les cités-dortoir
Prisonniers derrière ton parloir
Et au Chili les suspects cuisent
Dans les fours du gouvernement
En Europe les rebelles croupissent
Dans les bunkers de l’isolement
Un homme qui éclate en morceaux
Dynamité par des bourreaux
Des singes conduits … la démence
Beethov’ devient ultra-violence
D’un côté l’système monétaire
De l’autre l’ombre militaire
Tout fini en réglement d’comptes
A coup de schlagues le sang inonde

Flic-Armée Porcherie
Apartheid Porcherie
Dst Porcherie
Et Le Pen Porcherie

Grouene grouene gronch
Grouic grom grouic
Grouinc grouinc……

Version Olympia 1989

Porcherie,Porcherie, Porcherie, Porcherie
Le monde est une vraie porcherie
Les hommes se comportent comm’des porcs
De l’élevage en batterie
A des milliers de tonnes de morts (Porcherie,Porcherie ; Porcherie, Porcherie)
Nous sommes à l’heure des fanatiques
Folie oppression scientifique
Nous sommes dans un état de jungle
Et partout c’est la loi du flingue (Porcherie,Porcherie ; Porcherie, Porcherie)
Prostitution organisée
Putréfaction gerbe et nausée
Le Tiers-Monde crève les porcs s’empiffrent
La tension monte, les GI griffent (Porcherie,Porcherie ; Porcherie, Porcherie)
Massacrés dans les abattoirs
Brûlés dans les laboratoires
Parqués dans des citées-dortoir
Prisonnier derrière ton parloir (Porcherie,Porcherie ; Porcherie, Porcherie)
Et au Chili les suspects cuisent Dans les fours du gouvernement
En Europe les rebelles croupissent
Dans les bunkers de l’isolement (Porcherie,Porcherie)
Un homme qui éclate en morceaux
Dynamité par des bourreaux
Des singes conduits à la démence
Beethov’ devient ultra-violence (Porcherie,Porcherie )
D’un côté l’système monétaire
De l’autre l’ombre militaire
Tout fini en règlement d’compte
A coup de schlagues le sang inonde (Porcherie,Porcherie ; Porcherie, Porcherie)
Flics armée Porcherie!
Apartheid Porcherie!
DST Porcherie!
Et l’enculé de gros Le Pen Porcherie!!!

Allez levez les doigt, tous les doigts. On vous fait confiance : plus jamais de 20%, plus jamais, nous serons toujours contre. C’est ça le mouvement de la jeunesse! le mouvement de la jeunesse!
Alors a toutes les manifestations nazies, soyez là, soyez présent et empêchez les. Car nous sommes noir, nous sommes blanc, nous sommes jaune. Et ensemble nous sommes de la DY-NA-MY-TE.
1-2, 1-2-3-4
La Jeunesse emmerde le Front National!!!
La Jeunesse emmerde le Front National!!!
La Jeunesse emmerde le Front National!!!
La Jeunesse emmerde le Front National!!!
La Jeunesse emmerde le Front National!!!
La Jeunesse emmerde le Front National!!!
La Jeunesse emmerde le Front National!!!
La Jeunesse emmerde tous les Nazis!!
Jeunesse française, jeunesse immigrée, solidarité!
La Jeunesse emmerde le Front National!!!
La Jeunesse emmerde le Front National!!!
La Jeunesse emmerde le Front National!!!
La Jeunesse emmerde le Front National!!!

Laisser un commentaire »