Espagne : agression néo-nazie dans la banlieue madrilène

11 août 2014 0 Imprimer ce billet Imprimer ce billet
Espagne - Madrid

Espagne – Madrid

Un habitant de la banlieue madrilène a subi,  le 3 août dernier, une violente agression néo-nazie. Alors que la presse (http://www.elmundo.es/madrid/2014/08/07/53e36552268e3e98038b4579.html), reprenant la version policière, met en doute la portée politique de l’agression et minimise sa violence, les collectifs Valdemoro Antifascista (http://antifavaldemoro.wordpress.com) et Ciempozuelos Antifascista (http://ciempozuelosantifa.wordpress.com) ont diffusé le communiqué ci-dessous.

Le néonazisme continue à sévir impunément à travers l’Etat Espagnol, et le district madrilène de Valdemoro en a malheureusement offert à nouveau un exemple.

Le dimanche 3 août, vers 18h, un néo-nazi de Valdemoro d’origine latino-américaine appelé Leonardo, mieux connu en tant que « Leo », a décidé de frapper de plusieurs coups de couteau à la poitrine D., un habitant d’une localité voisine, près de la gare Valdemoro. D. a réussi à interposer son bras entre la poitrine et le couteau, provoquant d’importantes coupures, mais en évitant une mort certaine des mains de ce néo-nazi.

Tout a commencé sur le quai de la gare de Valdemoro, lorsque le néo-nazi, accompagné par une jeune, passe devant D. et sa compagne et leur jettent des regards hostiles accompagnés de gestes provocateurs. L’agression de Leo commence sur le quai, puis la jeune fille qui l’accompagnait a poussé D. sur les voies peu de temps avant que le train passe. Heureusement, il a réussi à revenir sur le quai ; et c’est à cet instant que débute une agression sauvage de D. et sa compagne.

L’agression néo-nazie continue jusqu’à la porte de la station, mais suite à l’auto-défense de D., Leo décide de tirer un couteau à la vue de tous-tes ceux-celles présent-e-s. D. décide d’entrer dans un bus qui était ouvert et à proximité, et a demandé à la conductrice de fermer la porte rapidement, mais celle-ci a ignoré sa demande. Le néo-nazi s’est approché de l’entrée du bus et a lancé plusieurs coups de couteau au niveau de la poitrine qui ont atteint le bras D.. Peu de temps après ce néo-nazi a été arrêté, la victime a été transportée à l’hôpital.

Mais, pour les organes de répression de l’État espagnol, le fascisme et le nazisme sont des idéologies à défendre, c’est pour cela que le lundi 4 août D. a été arrêté à sa sortie de l’hôpital. Fait qui nous paraît méprisable et représentatif de la protection dont bénéficient les idéologies génocidaires d’extrême-droite sous le capitalisme.

Par ce communiqué, nous (Valdemoro antifascista et Ciempozuelos antifascista) voulons manifester notre soutien et notre solidarité au camarade D. et à la jeune qui était avec lui et qui a aussi été blessée.

Nous ne laisserons pas des idéologies génocidaires telles que le nazisme et le fascisme continuer avec cette violence gratuite dans les rues de Valdemoro. Le peuple travailleur de Valdemoro continuera à s’organiser pour résister à ces racines meurtrières qui demeurent dans la société actuelle. ¡NO PASARÁN!

Valdemoro Antifascista y Ciempozuelos Antifascista

Texte original en espagnol

Laisser un commentaire »