Luc-en-Provence (Var) : le FN interdit un festival techno

20 juillet 2014 2 Imprimer ce billet Imprimer ce billet
Aux platines, Philippe De La Grange.

Aux platines, Philippe De La Grange.

La techno n’a jamais été la tasse de thé du Front national. En 1998, déjà, les élus du conseil régional de Picardie avaient refusé de participer au financement de  la Première Rencontre européenne des arts électroniques, festival de musique techno à Amiens. Dans son programme présidentielle de 2002, le Front national, dans le chapitre Culture, à la rubrique « Libérer la création », propose comme mesure n°13 d’assurer « la promotion de toutes les bonnes musiques », et précise : « Une place sur la scène lyrique sera faite à l’opérette qui a un véritable public, mais n’a pas actuellement l’heur de plaire à la culture officielle rabat-joie. Rap et techno, qui ne sont pas des expressions musicales, seront évidemment privés de tout soutien public. » Le charme suranné du programme de Jean-Marie a disparu du programme de sa fille, puisqu’il n’y a plus aujourd’hui de référence à des genres musicaux explicites.

Mais Philippe De La Grange, le maire Rassemblement bleu Marine du Luc-en-Provence, est là pour rappeler que pour le FN, toutes les musiques ne se valent pas. Pour différents motifs (risques sévères d’incendie, consommation d’alcool et de stupéfiants, nuisances sonores…), alors que  la commission de sécurité avait validé l’organisation de l’événement, il a décidé de faire annuler l’Amne’Zik Open Air Festival, prévu du 8 au 10 août, sur le circuit du Var. 

Philippe De La Grange avait déjà fait parlé de lui en augmentant son indemnité de 18 000 euros net : pour se justifier, il avait déclaré que « les adjoints touchent quand même moins qu’un étranger venant prendre sa retraite en France sans jamais y avoir travaillé » , ce qui est un mensonge à double titre, comme l’avait souligné l’ASTI-Var : si la personne n’a pas travaillé en France, elle n’a pas cotisé et donc elle n’a pas le droit à la retraite ; et quant à l’Allocation Spécifique de Solidarité aux Personnes Agées, d’un montant de 791.99 euros, elle est largement inférieure aux 961 euros perçus par ses adjoints… Hors augmentation, bien entendu !

La Horde

2 commentaires »

  1. JKI 30 juillet 2014 at 11:32 - Reply

    qué bande de connard

Laisser un commentaire »