L’extrême droite au secours du racisme simiesque

19 juillet 2014 1 Imprimer ce billet Imprimer ce billet

« Aidez Anne-Sophie Leclère, victime de la justice bananière ». C’est avec ce subtil jeu de mots que l’association Entraide-Solidarité invite à soutenir Anne-Sophie Leclère, la militante FN (exclue depuis du parti) qui vient d’être condamnée à 9 mois de prison ferme et 50000 euros d’amende pour son photo-montage raciste dans lequel elle comparait Christiane Taubira, ministre de la justice et guyanaise, à un singe.

Anne-Sophie Leclère, la nouvelle martyre de l'extrême droite.

Anne-Sophie Leclère, la nouvelle martyre de l’extrême droite.

Entraide-Solidarité (anciennement Comité d’Entraide aux Prisonniers Européens : là au moins, on savait tout de suite où on mettait les pieds !) est une association fondée[1] par Richard Roudier, leader de la Ligue du Midi et du Réseau Identités, et principalement animée par Martial Roudier. L’objet principal du comité de soutien est de venir en aide aux militants d’extrême droite impliqué dans des agressions violentes.  Et comme on n’est jamais mieux servi que par soi-même, le comité a également soutenu Martial Roudier lui-même, lorsqu’il a été condamné en juin de l’année dernière pour avoir poignardé dans le dos un antifasciste de 16 ans…

Entraide-Solidarité a également apporté son soutien à Estéban Morillo, le meurtrier présumé de Clément Méric, avant que Morillo ne refuse tout soutien venant de l’extrême droite, certainement pour donner du crédit à sa stratégie de défense. De la même façon, Anne-Sophie Leclère ne veut pas de l’aide d’Entraide-Solidarité : « ces appels aux dons ne sont pas de mon fait. (…) Je vais demander qu’ils n’utilisent plus ce terme associé à mon nom. » a-t-elle déclaré à la presse.

Décidément, ce n’est pas facile de nos jours de soutenir des gens qui ne s’assument pas ! C’est surtout dommage pour l’association des Roudier, qui cherche ainsi à profiter de la médiatisation de ces affaires pour se faire un peu de publicité…

La Horde

  1. et non présidée, comme indiqué dans une première version de l’article : l’actuel président est François Marie. []

Un commentaire »

  1. Dom FERRANT 21 juillet 2014 at 14:23 - Reply

    Entraide-Solidarité qui avait recueilli parait-il des milliers d’euros pour ledit Esteban Morillo… dizaines de milliers d’euros dont ni lui, ni sa famille, ni qui que ce soit d’autre (à part Entraide-Solidarité) n’ont vu l’ombre d’un billet. Alors, en plus d’être fachos, ce sont des escrocs !

Laisser un commentaire »