Paris : rapide compte rendu du week-end pour Clément

9 juin 2014 0 Imprimer ce billet Imprimer ce billet

Les camarades suisses du collectif RAGE (Réseau d’Agitation Genève), à peine rentrés à Genève, ont publié un petit compte rendu du festival et de la manifestation de ce week-end. En attendant quelque chose de plus exhaustif de la part du Comité pour Clément, voici donc un aperçu, pour celles et ceux qui n’ont pas pu participer.

Le week-end de mobilisation à commencé vendredi dans une salle du quartier de Ménilmontant avec son incontournable bar antifa le “St-Sauveur”. Le festival “Des lendemains qui chantent” en mémoire de Clément Méric, jeune militant antifasciste tué l’année dernière par des néo-fascistes à Paris, a commencé avec la soirée hip-hop. En tête d’affiche la légendaire Scred Connexion. Plusieurs tables de presses et distros : des collectifs féministes, pro-palestiniens, antifascistes, etc., étaient présents.

MANIF 7 JUIN-12

Photos : La Horde

Samedi, le rendez-vous était donné Place de la Bastille, la police avait déployée en masse les CRS dans toutes les rues adjacentes. Le cortège était ouvert par l’Action Antifasciste Paris-Banlieue suivie par environ 4000 manifestantEs. Mis à part une “bomba carta” lancée sur un barrage de CRS, la manifestation est restée non-offensive mais combative. Graffitis, fumigènes, largages de banderoles et collages ont animé le parcours. La manifestation s’est terminée par plusieurs prises de paroles : un collectif contre les meurtres et les violences policières, des anarchistes en mémoire d’un camarade turc, des proches et des camarades de Dax de Milan, des proches et des camarades de Carlos de Madrid, un délégué du mouvement social brésilen contre le Mondial et pour finir un camarade de l’AFA Paris à rapellé à tous et à toutes que la lutte antifasciste doit être un engagement quotidien.

A la fin du rassemblement le flics ont profité de la dispersion pour effectuer des contrôles d’identité. Le soir la deuxième partie du festival enchaînait avec cette fois fois-ci une programation plus ska-punk.

Nous saluons nos frères et nos soeurs de lutte de Paris ! La solidarité est une arme!

Clément on t’oublie pas!

RAGE

Laisser un commentaire »