BLOOD & HONOUR C18 FRANCE : Les frères Bettoni persistent et signent.

16 mai 2014 3 Imprimer ce billet Imprimer ce billet

Un nouvel article sur la nouvelle section B&H C18 en France de Fafwatch qui vient de se constituer depuis quelques mois..

Suite à la découverte dans le Haut-Doubs et dans le Jura de deux fresques publicitaires du Blood & Honour C18 France (ici, ici et encore ), le citoyen lambda découvre qu’il existe près de chez lui, dans des coins tranquilles du massif jurassien des types aussi barrés que les groupes de terroristes étrangers qu’on lui montre dans les journaux télévisés.
Mais restons réalistes il n’y a pas de génération spontanée de nazis. Un groupuscule ne nait pas sur un coup de tête ou au détour d’une page facebook.

Soyons bref sur le Blood & Honour C18 (BH/C18):

Le BH/C18 est un organisation née d’une scission au sein du Blood & Honour originel (le nom est tiré de la devise des Jeunesses hitlériennes: ” Blut und Ehre”). A la mort du créateur charismatique de BH Ian Stuart, le BH/C18 la branche armée du BH s’engage sur une voie plus radicale. Le BH/C18 est très critique envers le BH, lui reprochant une approche trop commerciale de la lutte (organisation de concert …) et de ne pas recourir à des actions plus violentes afin de “terroriser” l’ennemi (étrangers, gauchistes…).

“C18 est une organisation sans chef qui doit être opéré de manière anonyme sans aucun compte à rendre à personne, mais dans un souci de cohérence la plus totale par un groupe de gens déterminé et en accord avec les idées national-socialiste et white power!

L’anonymat est le moyen le plus sûr pour faire peur à nos adversaires, et c’est la seule façon de gagner la guerre!”

Un anonymat ? Vraiment?

Qui se cache sous le BH/C18 France ?
Réponse : Les frêres Bettoni (vous n’avez pas lu le titre?)
Bon … les Bettoni et de C18, c’est un peu un secret de Polichinelle. Voyons comment nous sommes arrivés à cette conclusion (si on exclue les rumeurs et les “on-dit” qui trainent depuis quelques mois) .

En prenant appui sur les déclaration du BH/C18 France :

Si on reprend la présentation qu’eux même donne : “L’Idée de créer le BH/C18 France est née en prison suite à l’arrêt des activités de l’ancienne section East Side Crew. Pour le président le BH/C18 France doit être une section organisée, uni, fraternelle, prête à se battre pour ses idées et à défendre la race Blanche. Notre officialisation a été prononcée le 30 Avril 2013 par nos frères de la division BH/C18 Serbia. A partir de ce moment-là nous pouvions porter nos couleurs fièrement et ainsi nous mettre au travail.“

Comme nous le disions : il n’y a pas de génération spontanée. Si l’East Side Crew est inconue au bataillon, il y a bien eu une tentative d’organisation regroupant des boneheads (skins nazis) dans l’est de la France, sous les noms de Bunkers Korps (Lyon) et Radikal Korps (Franche Comté).

la suite ici

 

3 commentaires »

  1. Kamiga73 4 juin 2016 at 19:35 - Reply

    Juste une chose: MDR!!!!
    Et vive le mouvement ANTIFA!!!! (savoie 73)

  2. Franck 20 mai 2014 at 12:17 - Reply

    Tous ces clowns sont en GAV depuis ce matin 6 heures. Bon débarras. Si les reste pouvait suivre…

  3. tonki 20 mai 2014 at 09:32 - Reply

Laisser un commentaire »