Saint-Denis (93) : le débat sur antifascisme & solidarité avec la Palestine interdit par la présidence de l’université

14 mai 2014 0 Imprimer ce billet Imprimer ce billet

Mis à jour du 15/05/2014 : la direction de l’université de Paris VIII a finalement autorisé la conférence.

Communiqué du CAPAB, de Génération Palestine et de l’UJFP, soutenu par Solidaires étudiant-e-s P8, l’Union des étudiants communistes de P8, NPA P8, le M.U.R :

Nous, syndicats, associations, et organisations politiques de l’université de Paris 8 Saint-Denis, condamnons l’interdiction de l’événement « Extrême-droite et sionisme : une alliance contre-nature ? Quelle solidarité avec la Palestine ? « , formulée par la Présidence de l’université. Alors que cet événement, organisé par le Collectif Palestine Paris 8 et soutenu par l’Union Juive française pour la Paix, GénérationPalestine et le Collectif Antifasciste Paris Banlieue, est prévu pour le jeudi 15 mai à 18h, la présidence, par le biais de la Maison de l’étudiant, nous a signifié le 13 mai son refus de nous mettre à disposition une salle.

Les arguments avancés par la Présidence pour justifier cette interdiction sont d’une part le fait que le délai administratif pour les demandes d’autorisation d’événements n’ait pas été respecté, et d’autre part, le fait qu’une conférence organisée par l’Union des Etudiants Juifs de France, se tiendrait le même jour. Selon nous, ces arguments ne sont pas recevables. La Présidence de l’université et la Maison de l’Etudiant, plutôt que de se cacher derrière une bureaucratie de plus en plus contraignante en matière d’organisation d’événements, devraient, au contraire, garantir la liberté d’expression et le droit à l’autogestion de l’initiative étudiante. Le prétexte de la menace à l’ordre public n’est pas, non plus, recevable. Les étudiants et étudiantes sont tout à fait capables de débattre sereinement, y compris sur la question du conflit israélo-palestinien.

Nous demandons, par conséquent, le maintien de cet événement, et appelons toutes les forces progressistes, attachées à la liberté d’expression, à venir soutenir l’initiative du 15 mai à partir de 18h (rendez-vous dans le hall B2 de l’université). Dans le contexte actuel de la montée des différentes formes de racisme, y compris de l’antisémitisme, il est important de mettre des mots et de mener des actions conséquentes afin de contrer les arguments fallacieux et manipulateurs de l’extrême droite sioniste d’une part et de l’extrême droite antisémite d’autre part.

Laisser un commentaire »