Quand l’extrême droite fait de l’écologie (historique)

27 avril 2014 0 Imprimer ce billet Imprimer ce billet

Lu sur le blog « Carnet de bord d’un antifasciste », hébergé par nos camarades d’Antifa-net.fr, une petite mise au point salutaire sur les tentatives de l’extrême droite pour s’inviter dans la lutte écologiste. (nous avions d’ailleurs déjà abordé cette question sur le site, ici et là). L’article revient sur les origines des liens entre extrême droite et écologie. (mouvements völkish de la fin du XIXe siècle et révolution conservatrice allemande), sur l’écologie sous le IIIe Reich, et sur l’extrême droite « écologiste » en France aujourd’hui.

Critique de la société industrielle et écologie radicale,
de la nécessité d’un positionnement social et antifasciste !

A l’heure où l’extrême droite fasciste opère un retour inquiétant et passe à l’offensive dans tous les milieux et sur tous les fronts, que ce soit la rue, le monde du travail, où encore la culture, peut-on encore laisser cette considération répandue qui voudrait comme une évidence que l’écologie soit une thématique de gauche ? A l’évidence non, et c’est pourquoi nous pensons que les mouvements luddites et écologistes radicaux auxquels nous considérons appartenir doivent réaffirmer des positions claires en ce qui concerne la lutte des classes et particulièrement l’antifascisme. La proximité entre extrême-droite et écologie où refus du progrès ne tiennent pas du simple opportunisme mais ont toujours existé.

Alors que d’importantes luttes sont menées actuellement (no-TAV, ZAD, anti-THT…) nous devons plus que jamais rester vigilants, (re)connaître notre ennemi et être en mesure de lui apporter une réponse déterminée, tant sur le plan idéologique que physique, et c’est ce que les prochains articles se donnent pour objectif.

Lire la suite ici

Laisser un commentaire »