L’extrême droite s’implante aussi dans la campagne picarde

19 avril 2014 1 Imprimer ce billet Imprimer ce billet
Pierre-Marie Verdier

Pierre-Marie Verdier

Dans le nord de l’Aisne en Picardie, la commune de Besmont près d’Hirson a désormais comme maire Pierre-Marie Verdier se présentant sans étiquette pour les bismontoisEs et pourtant encarté au Parti de la France. Ce retraité passait assez bien mais son appartenance au PdF cache tout autre chose, puisqu’il cohabite au conseil national du PdF aux cotés de personnes bien connues de l’extrême droite.

C’est en opposition à la future présidente du FN que la plupart des membres du Parti de la France créent ce parti en 2009 avec comme président Carl Lang ancien vice président du FN et ancien directeur du FNJ. Dans ce parti, on retrouve des fondateurs du Front National comme Roger Holleindre ancien OAS, Christian Baeckeroot ancien directeur du FNJ et Martine Lehideux ancienne vice présidente du FN, d’autres têtes connues comme Martial Bild et Fernand Le Rachinel y participent. Un temps à la fondation du parti le catho intégriste Bernard Antony, fondateur de Présent, de Chrétienté Solidarité et président de l’AGRIF, s’y est mélé et est vite parti ne supportant pas la présence de néo-païen.

En Picardie le PdF avec Pierre Marie Verdier obtient un troisième élu puisque 2 conseillers régionaux sont pour l’instant élus Pierre Descaves et Thomas Joly, Martine Le Hideux s’est quant à elle présentée aux législatives de 2012 sur la circonscription de Soissons toujours dans l’Aisne.

Un commentaire »

  1. antifa 02 23 avril 2014 at 21:14 - Reply

    ce n’ai pas la commune de Bismont mais Besmont

Laisser un commentaire »