Rennes : pas de meeting pour Marine Le Pen

17 avril 2014 0 Imprimer ce billet Imprimer ce billet
Résistance antifasciste à Rennes le 8 février 2014.

Résistance antifasciste à Rennes le 8 février 2014.

Le 8 février dernier,  alors que le Front national voulait organiser un meeting à Rennes dans le cadre des élections municipales, les organisations antifascistes s’étaient mobilisées, en particulier les antifascistes autonomes qui avaient décidé, en dépit du dispositif policier mis en place par la préfecture (deux ou trois cent hommes et plusieurs canons à eau) pour protéger le FN, de s’organiser et de riposter de façon énergique dans la rue (cf. le communiqué du Collectif Rennais Autonome Contre l’Extreme Droite que nous avions relayé sur notre site).  Quelques vitrines avaient été brisées, et les antifascistes s’étaient opposés à la police.

Certains esprits grincheux s’étaient peut-être dit à cette occasion que toute cette violence ne menait à rien, qu’elle ne pouvait que desservir la lutte antifasciste. S’il en était besoin, les faits viennent de leur donner tort : alors que, dans le cadre des élections européennes du 25 mai, Marine Le Pen avait prévu de tenir un meeting le dimanche 27 avril au Parc des Expositions de Rennes, le directeur du Parc a refusé de leur louer cet espace de 4000 places. Bien entendu, le FN pleurniche comme à son habitude, hurlant à la censure : mais il doit s’y faire, et assumer les idées d’exclusion et de rejet qu’il défend, face auxquelles il trouvera toujours, espérons-le, à Rennes comme ailleurs, des gens pour les dénoncer.

Pour rappel, concernant le FN dans la région, rappelons que le Collectif Antifasciste Rennais a publié une brochure sur le FN local à télécharger ici.

Laisser un commentaire »