La Canaille, “Jamais nationale” (clip)

29 mars 2014 0 Imprimer ce billet Imprimer ce billet

La Canaille, groupe de rap montreuillois, qu’on avait rencontré pour la première fois il y a quelques années au Lemovice, le festival antifa de Limoges, c’est du rap qui vous emporte, avec des paroles puissantes, qui réussit (chose rare !) le mélange subtil de la poésie et de l’engagement. À l’occasion de la sortie de son nouvel album, voici un clip de la chanson “Jamais nationale” :

La présentation de l’album par Marc, chanteur de La Canaille :

Discours de Dakar, Discours de Grenoble, Leonarda et la chasse aux Roms, record d’expulsions sous Hollande, Taubira et la banane, Dieudonné et sa quenelle, Coppé et son pain au chocolat, apéro saucisson pinard… et les partis de la haine qui montent qui montent à en avoir la nausée.

Sur fond de crise, d’austérité et de chomage de masse, La Canaille s’éleve contre les Nicolas Valls, les Marine Hortefeux et les François Pasqua en puissance. Contre les marchands de la peur, réactionnaires et populistes. Contre la bêtise et la politique du bouc émissaire.

La Canaille s’adresse aux humanistes aux militants aux convaincus pour crier haut et fort que son identité est plurielle cosmopolite et bigarrée. Qu’elle voit la différence comme une richesse, une nécessité pour construire et appréhender le monde. Qu’elle se définit sans papier. Qu’elle déteste le terme de clandestins et d’étranger. Qu’elle s’affranchit du carcan des frontières. Qu’elle n’a que faire du tampon officiel d’une carte ou d’un passeport et que si elle s’écoutait elle en ferait un grand feu de joie.

Alors,
« N‘hésitons pas à l’répéter
L’heure est grave l’état d’urgence est décrété
Non pas question d’garder le silence
Cette voix revient comme un cauchemar diaboliser nos différences
Ici ça pue j’ai la nausée
Une profonde indignation comment rester les bras croisés
Cette voix c’est le poison qui tourne en rond dans son bocal
Mon identité ne sera jamais nationale »

Marc Nammour
La Canaille.

Laisser un commentaire »