Tours : le Front national recrute sur sa droite

7 mars 2014 2 Imprimer ce billet Imprimer ce billet

La Rotative, site collaboratif d’informations locales de la région de Tours, nous a signalé un article qu’il a publié, sur les liens entre le parti de Marine Le Pen et l’extrême droite radicale locale. Quelques extraits, et un lien vers l’article intégral :

VoxPopuli_twitterLe Front National a dévoilé sa liste aux municipales de Tours dans La Nouvelle République le 4 mars. Dans la foulée, le leader du groupuscule d’extrême-droite Vox Populi s’est félicité de la présence sur la liste de l’une de ses militantes, Christelle Civeaux. Pour rappel, ce groupuscule est à l’origine de manifestations anti-Gay Pride et de campagnes islamophobes, et fait ouvertement référence à Charles Maurras (écrivain antisémite condamné à la réclusion à perpétuité pour collaboration pendant la Deuxième Guerre Mondiale) ou à Léon Degrelle (homme politique belge ayant combattu dans les rangs nazis contre l’URSS) [1]. Récemment, c’est grâce aux faits d’armes de son chef que Vox Populi s’est distingué. Lors d’une manifestation aux flambeaux dans les rues de Tours, Pierre-Louis Mériguet éclatait une chaise sur le crâne d’un contre-manifestant pacifique ; plus récemment, il a été condamné pour avoir giflé un autre militant d’extrême-droite à la sortie de la messe.

La suite de l’article ici

2 commentaires »

Laisser un commentaire »