Paris : rassemblement le 23 février en soutien à nos camarades lyonnais

28 février 2014 0 Imprimer ce billet Imprimer ce billet
Rassemblement à Paris le 23 février en soutien aux camarades lyonnais

Rassemblement à Paris le 23 février en soutien aux camarades lyonnais

Nous étions 200 ce dimanche à nous réunir place de la République à Paris pour montrer notre soutien aux victimes du fascisme.

En effet, vendredi 14 février à Lyon, deux adolescents ont été victimes de coups de couteaux à cause de leur position politique. L’un des camarades est sorti, il y a 4 jours. L’autre est toujours après plus de 10 jours à l’hôpital.

Ce rassemblement a eu lieu pour nos camarades lyonnais mais pas uniquement.

Nous étions présentEs pour toutes les victimes du fascisme. Les victimes directes des différentes attaques des fascistes comme l’assassinat de Clément Méric, les agressions sur les Roms, les attaques sur leurs camps (incendie où une fillette de 8 ans est morte), les agressions sur des militants féministes, syndicalistes, associatifs.
Des agressions sur des personnes qui auraient selon l’extrême droite une « différence non acceptable ».
Les agressions contre des femmes voilées, des couples de même sexe se sont multipliées à cause du climat xénophobe, homophobe, raciste et antisémite qui est présent depuis plus d’un an. Ce fascisme est d’autant plus dangereux qu’il est décomplexé.

Depuis plusieurs années, les attaques sur des locaux syndicaux et associatifs se sont aussi multipliées partout en France (Toulouse, Lille, Villefranche, etc.).

Ce rassemblement a eu lieu pour celles et ceux qui sont victimes du fascisme mais aussi pour montrer que face à cette violence, nous ne baissons pas les bras et nous continuons le combat.

Des prises de paroles du CAPAB, des LOCs, de La Horde et de la CNT.

Nous nous sommes rassembléEs à l’appel de plusieurs organisations : le CAPAB, la CNT, La Horde, les LOCs, le MILI, et le NPA jeunes.

Nous avons apporté notre soutien à nos camarades, mais aussi rappeler nos valeurs, nos combats, nos projets de sociétés.

A Paris comme à Lyon, solidarité et riposte antifasciste.

Laisser un commentaire »