Lyon : complaisance de la police avec l’extrême droite

22 février 2014 1 Imprimer ce billet Imprimer ce billet

 

Lu sur Rebellyon le 21 février 2014 :

La prefecture continue sa politique de laissez-faire avec les fascistes dans le 5 ème. Une nouvelle preuve si il en fallait qu’il n’y a aucun soutien à attendre des autorités sur la lutte contre les groupuscules fascistes. Des nouvelles sont arrivées concernant le trajet emprunté par la manif de samedi, la préfecture interdit non seulement le passage à Saint-Jean mais aussi sur les quais de Saône de l’autre côté. Les trois ponts qui assurent la liaison entre la presqu’île et Saint-Jean seront interdit à la circulation à partir de 12h30 et pour toute l’après midi. L’État entérine donc l’occupation du quartier de Saint-Jean par l’extrême-droite lyonnaise.

Pour en rajouter une couche, lors d’une distribution de tracts jeudi soir au métro Saint-Jean, les flics se sont pointés en nombre après que la Police Municipale les aient prévenu de la présence d’une trentaine de personnes venues informer les habitants du 5e de la manifestation. Ils ont été suivis par 5-6 flics et une équipe de la BAC jusqu’à Saint-Paul où les attendaient 5 voitures de la bac (soit une bonne partie des effectifs de l’agglomération) et deux camions de la Police Nationale sur les quais ! Ceux-ci les ont suivi jusqu’à la Place de la Comédie où la diff s’est terminée….

Ps : Cinq suspects ont été interpellés par la police et placés en garde à vue ce jeudi. L’auteur présumé des coups de couteau s’est quant à lui présenté de lui-même à la police. Source : MetroNews

Un commentaire »