Suède : attaque néonazie, riposte antifasciste

16 décembre 2013 2 Imprimer ce billet Imprimer ce billet

Stockhom151213Le 15 décembre 2013, une manifestation antifasciste organisée par le groupe Network Line 17  a été attaquée par des néonazis du groupe Svenska motståndsrörelsen (Mouvement de résistance suèdoise, SMR). Network Line 17 est l’un des nombreux groupes locaux formés basés géographiquement le long des lignes du métro de Stockholm, en réaction à l’élection  qui a donné plusieurs sièges au parti d’extrême droite les Démocrates suédois. Une vidéo est visible ici.

Voici une réaction des anarcho-syndicalistes de la SAC, par la voix de leur secrétaire générale :

Il y a eu récemment des troubles à Kärrtorp du fait de l’augmentation des activités néonazies : c’est un défi que la communauté locale a décidé de relever en invitant tous les gens qui vivent dans le quartier à prendre part à une large mobilisation. Environ 300 personnes sont venues : des jeunes, des personnes âgées, des familles avec enfants. Lorsque soudain les néonazis se sont montrés et ont commencé à attaquer la manifestation avec des bouteilles, des pierres et des fumigènes : les manifestants ont cependant réussi à les repousser collectivement.

Nous voulons faire part de notre soutien à ceux qui ont organisé la manifestation, à ceux qui ont participé et à ceux qui ont fait en sorte qu’elle puisse avoir lieu malgré l’attaque. Vous nous avez montré qu’on pouvait arrêter les néonazis ; nous devons nous unir et avoir confiance les uns dans les autres, et surtout dans notre force collective. Quand les néonazis nous attaquent, nous, nos enfants et nos anciens, c’est là que nous devons être à la hauteur : il n’y aura personne d’autres pour faire ce travail à notre place.

Les néonazis sont en train de recruter en cette période de crise : ils essayent d’attiser la peur, que les choses empirent et cherchent des boucs-émissaires. Pour nous, il importe plus que jamais d’être sans compromis, d’être extrêmement clair quand nous expliquons aux gens ce qui est en train de se passer. Car les travailleurs dont nous sommes ont plus en commun les uns avec avec les autres, d’où qu’ils viennent, qu’avec ceux qui contrôlent le pouvoir économique et politique.

Liv Marend, secrétaire générale de la SAC

2 commentaires »

  1. grandfred 27 décembre 2013 at 11:23 - Reply

    Le Mouvement de résistance suédoise (SMR) est – si vous ne l’avez pas encore deviné – un groupe néonazi ultra-violent. Dernièrement, ils ont dépensé beaucoup de temps et d’énergie dans la propagation de leurs idées à Kärrtorp, une banlieue de Stockholm. Pour ce faire, ils ont utilisé des méthodes éprouvées : peindre des swastikas sur à peu près tous les murs se présentant à eux et casser la gueule à des gens ne correspondant pas à leur vision tordue du monde.

    Dimanche dernier, environ 200 personnes exaspérées par les actions violentes du SMR se sont rassemblées sur la place principale de Kärrtorp. Ils ont manifesté pacifiquement contre le racisme et le néonazisme. Étant donné la hausse du nombre d’actes racistes recensés en Suède, participer à cette manifestation était un acte assez courageux.

    Quinze minutes après le début de ce rassemblement, un groupe d’une trentaine de néonazis a rappliqué, équipé de fumigènes. Malheureusement, la police avait sous-estimé l’importance de l’une des plus violentes organisations d’extrême droite en Suède. Ainsi, seulement dix officiers se trouvaient mobilisés pour l’encadrement de l’événement pacifique. Sans surprise, il n’a pas fallu longtemps avant que les choses dégénèrent.

    en entier sur :http://www.vice.com/fr/read/watching-swedish-neo-nazis-fighting-in-the-woods

Laisser un commentaire »