Concert de black métal à Toulon : des connections sulfureuses avec l’extrême droite [annulé]

11 décembre 2013 2 Imprimer ce billet Imprimer ce billet

Mise à jour du 12 décembre 2013 Le concert a été annulé par les organisateurs ; nous laissons l’article pour information

Le samedi 14 décembre se tiendra un concert tout à fait banal, comme il y en a souvent au C.R.E.P. (centre régional d’éducation populaire) des Lices de Toulon  Le Crep acceuillera  des petits groupes d’un genre musical assez particulier : le Black Métal. Bien que ce genre musical ne soit pas représenté uniquement par des extrémistes et puisse présenter un intérêt culturel, cette affiche-ci n’a en fait rien de banal. L’annonce n’avait pas été faite dès le départ, puisqu’il était question des groupes Osculum Infame, Cristalys et Malmort. Mais une surprise était également programmée, sans doute pour éviter d’être repérés et pour empêcher toute protestation. Cette surprise fut annoncée le 1er Décembre : le groupe Blessed in Sin sera à l’affiche !

Le C.R.E.P. a pour vocation de « faire vivre une activité culturelle d’éducation populaire, à la fois exigeante, ouverte à toutes les initiatives et accessible au plus grand nombre » comme l’indique elle-même cette association affiliée à la Ligue de l’Enseignement. Cela pourrait être une idée honorable que de vouloir diffuser des musiques alternatives et peu reconnues au plus grand nombre, mais ici le choix de la programmation est des plus étonnants.

Blessed in Sin

Ce groupe Toulonnais est composé de membres déjà condamnés, ayant été poursuivis pour de nombreux faits d’armes dont ils se vantent et qui font leur réputation. Dans les archives de l’I.N.A. on retrouve d’ailleurs encore quelques reportages à ce sujet, et de nombreuses coupures de presse ont relaté les faits à l’époque. Ouvertement antisémites et racistes, liés à des réseaux néo-nazis, ils ont l’habitude de multiplier les pseudonymes et les identités pour qu’on ne puisse pas leur attribuer l’ensemble des propos qu’ils ont pourtant bien tenus.
Ainsi, les mêmes personnes sont tour à tour membres du groupe Kristallnacht – la fameuse nuit de cristal tristement restée dans l’histoire – où les titres des chansons sont sans ambigüité : reprise d’une chanson de Varg Vikernes, le néo-nazi norvégien ayant défrayé la chronique récemment « Lost Wisdom », ou encore Seigneur Voland « Quand les svastikas etoilaient le ciel », « Des juifs et autres germes de pourriture », « Jeunesse Epuration » et Blessed in Sin : « genochristiancide », « black metal holocaust », « Himmelfahrtskommando » (discographie des groupes visible ici).

Les paroles font froid dans le dos : « aigle conquérant » de kristallnacht : « “…et si je péris, C’est dans la gloire que je meurs pour ma race et mon sang . Et son dieu, le grand absent :… comme le juif : errant … Ces larves supplient mais la guerre a ses attraits que l’oraison ignore…” ou encore « sur les ruines et les cendres de sion » : « Israël s’était placé pour dominer les peuples mais l’impie se souleva contre le bacille…Jéhova ? Mais ce dieu est le père que l’Aryen abat…”. Leur racisme est d’ailleurs exprimé sans aucune honte publiquement dans des fanzines, comme notamment Deo Occidi :

Question : « Actuellement votre ville est dirigée par le FN, que pensez-vous de cela ? Pensez-vous que la vie dans votre ville est meilleure avec ces nouveaux dirigeants, êtes-vous intéressés par la politique. »

Réponse : « J’espère que la vie sera meilleure, c’est pourquoi j’ai voté FN. Ce sont des enculés de chrétiens mais ce sont les plus extrémistes en politique, ici, en France et j’espère qu’ils feront quelques choses contre l’immigration. Je hais les gens mais les pires ce sont les arabes et les négros qui sont beaucoup trop dans nos rues. Comme avec tous les chrétiens, les juifs et les musulmans, il faut brûler toute cette merde, tous les gazer, pas de pitié pour les inférieurs. »
Bonus photo sur le facebook du groupe , drapeaux croix celtique

https://www.facebook.com/photo.php?fbid=416830855048402&set=a.309028635828625.71412.266860596712096&type=1

Osculum Infame

Plus éloignés de Toulon, on pourrait penser que la présence de ce groupe à l’affiche est tout à fait innocente, puisqu’il a fait beaucoup moins de vagues que le précédent. Mais en y regardant de plus près, on découvre que les membres de ce groupe sont des membres ou d’anciens membres d’autres formations très intéressantes comme les suscités Kristallnacht, ou encore des groupes déjà bien identifiés comme étant liés à des réseaux nazis ou d’extrême droite : « Chemin de Haine », « Corpus Christii ». Ils ont également collaboré avec le groupe « Funeral » qui nomme un morceau « Aryan Blood » tout simplement. Il ne faut donc pas s’y tromper, c’est de la même petite famille qu’on parle ici. Il s’agit surtout du groupe de Malkira, un ancien membre du groupe toulonnais Kristallnacht, dans une formation tout aussi extrémistes issue de la capitale.

Quelques paroles :
« I am… The memory of a cruel past
I am… The guardian of elitist and strong value
I am… The Predator
Demonic creature pitted against lies and weakness
The Destructor of Jesus’ and David’s lambs » – Under the Sign of the Beast

Sans oublier de citer le groupe Funeral sur leur démo split, c’est à dire sorti ensemble sur un même support et en collaboration :
« We are the heirs of our forefathers
We must never betray or forget
Our past & principles
We are the sons of Aryan race » – For resurrection of our movement

3) Cristalys

Encore un groupe régional, qui cette fois veut se distinguer en rejetant les valeurs de la révolution française pour se proclamer royaliste, mais en y mêlant sans aucune vergogne un radicalisme des plus extrêmes. Cette inspiration vient sans doute en partie de leur membre J’Hell’M possédant  des liens avec un certain Kaiser Wodhanz, leader du groupe  Ad Hominem.

Les propos tendancieux sont ici beaucoup plus subtils et évocateurs, mais voici quelques extraits à interpréter comme on le désire :
« Je vis pour ce symbolique monde de cristal
Bien loin des pathétiques croyances orientales
Ainsi je me lève tel le plus fier des aigles impérial
Vers l’appel du large glacial ! » – L’appel du grand Nord
« Le sol, le sang, le sol, le sang
Notre sol, notre sang, nos terres, notre lignée
Le sol, le sang, notre patrie, notre honneur
Le sol, le sang, de nos pères, de nos mères, frères et femmes
nos enfants, nos ancêtres, purs et fiers, au dessus de tous
L’Amour des Nôtres, la haine des autres, l’amour des Nôtres! » – Hymne
« 1789 ! Contamine le vieux continent
Exterminant sa propre race sous l’aval des gouvernants » – La marche des insurgés

En terme d’éducation populaire, on aura vu mieux. La ligue de l’enseignement, par le biais du C.R.E.P., mais également le conseil général dont le logo figure sur l’affiche du concert participent donc tous à la diffusion de ces messages de haine le 14 Décembre.  De telles idées sont-elles devenues acceptables au point que des lieux publics acceptent d’accueillir des groupes tenant de tels propos dans leur musique et en-dehors ?
voici les contacts du Crep pour ceux qui souhaitent leur demander des explications concernant ce concert http://www.fol83.laligue.org/index.php/contacts

2 commentaires »

  1. Lui 8 mars 2014 at 01:36 - Reply

    Les fachos du black metal sont en pleine expension dans la scène toulonnaise.
    Des fois je me demande pourquoi je me suis pointé au concert quand je vois certains membres du publique.
    Il y a eu un concert uniquement black metal recement, j’ai pas eu l’envie d’y aller…

  2. delpiero83 12 décembre 2013 at 11:08 - Reply

    Le concert a été annulé.

Laisser un commentaire »