L’extrême-droite : on ne débat pas, on la combat !

25 novembre 2013 0 Imprimer ce billet Imprimer ce billet

affichephillipot

Mise à jour du 27/11/13 : en raison du désistement de Danielle Auroi, la conférence a finalement été annulée par les organisateurs.
Voir le communiqué sur leur site

Mercredi 27 novembre à Sciences Po aura lieu un débat sur « Quelle Europe pour demain », au cours duquel interviendra notamment Florian Philippot, vice-président du Front National.

Alors que cela ne fait même pas six mois que notre camarade et ami Clément est mort sous les coups d’un militant de l’extrême-droite radicale, et que tout le monde rappelait alors en chœur le danger que portait l’idéologie d’extrême-droite, appelant même à la dissolution de certains groupes de l’extrême-droite de rue, le vice-président du FN est invité là où Clément étudiait, et vivait une grande partie de ses journées.

Nous n’oublions pas. Nous n’oublions pas que Clément est mort sous les coups d’un membre des Jeunesses Nationalistes Révolutionnaires, ces mêmes JNR qui assurent le service d’ordre rapproché des têtes d’affiche du FN.

Nous n’oublions pas. Nous n’oublions pas que Philippot, stratège de la « dédiabolisation » poursuivie par le FN, n’hésite pas non plus à recruter ses hommes de main chez l’élite du Bloc Identitaire*.

 

Accepter de discuter avec Philippot, c’est cautionner et prendre part à cette stratégie de dédiabolisation. Et voilà que, alors que le racisme se fait décomplexé, que tous les jours, nous assistons à des « dérapages » intolérables, que les agressions contre les femmes voilées continuent, Sciences Po offre une tribune de plus au FN. Il est invité mercredi 27 novembre à une conférence organisée par Europeans Now sur le thème de l’Europe.

Lire la suite

Laisser un commentaire »