Dieudonné – La sinistre farce des quenelles

23 novembre 2013 19 Imprimer ce billet Imprimer ce billet

Retour sur les dernières frasques de Dieudonné et de ses soutiens occasionnels. Cela fait un certain nombre d’année que le « comique » ne nous fait plus rire mais comme la période est à la confusion, il est nécessaire d’enfoncer le clou. Merci à CQFD de nous avoir fait parvenir la version texte.  Cela ne vous dispense pas de l’acheter et de soutenir ainsi la presse libre et indépendante. Signalons aussi un autre excellent article dans le journal Article 11 sur Alain Soral et son petit business qui va bien.

Dieudonné – La sinistre farce des quenelles

MDR. Dire qu’il y a des gens qui croient encore que Dieudonné est un comique, le « meilleur de sa génération » même, dont les provocations lui ont valu d’être ostracisé depuis une dizaine d’années aux marges du showbiz. Mais comment ne pas voir derrière ses mimiques l’expression achevée d’une dérive antisémite et homophobe (1) ?

Tout compte fait, Dieudo n’aura eu besoin de personne pour s’enfoncer dans son enfermement mental d’antisémite obsessionnel. Depuis 2004, il a eu néanmoins recours aux services de quelques éminences grises, déjà excommuniées du débat public, qui l’ont aiguillé vers l’irrémédiable : Serge Thion, ancien militant anticolonialiste passé à l’écurie négationniste (2) puis Robert Faurisson lui-même qu’il fit monter sur scène et jouer dans des sketches ; et bien sûr son mentor : Alain Soral, ancien ramasse miettes des plateaux télé et écrivain ambitionnant le statut d’intellectuel, devenu gourou du site égalité et réconciliation qui, se réclamant de la « droite des valeurs et de la gauche du travail », n’en oublie pas moins sa particule pour animer des conférences de l’Action française. Ultime mauvaise fréquentation, cet été, Dieudo a pu pactiser avec Serge Ayoub, chef des nationalistes révolutionnaires, autour du cadavre de Clément Méric en concluant, rictus aux lèvres : « Nous avons un même ennemi. » Même pour des admirateurs un peu myopes, il est devenu impossible de ne pas constater que, sur la photo de famille, il n’y a que des fachos, des conspis et autres amoureux de régimes autoritaires – la Libye de Khadafi, la Syrie de Bachar (dont l’ex-gudard Frédéric Chatillon est l’ambassadeur officieux) ou la Russie de Poutine (3)…
De façon incompréhensible, Dieudonné passe encore parfois chez certains pour un militant antiraciste, un justicier de la traite négrière, un défenseur de la cause palestinienne… Illusion calamiteuse propre à notre époque de confusion, où la critique sociale se voit souvent réduite à un discours binaire anti-impérialiste, contre l’oligarchie financière mondialiste, discours simplifié et dévoyé à son tour par Dieudo et consorts sous l’appellation d’« antisionisme ». Il s’agit en l’espèce, le recyclage pur et simple des vieilles obsessions du complot « judéo-maçonnique », sataniste et pédophile sur les bords. Malgré le tour passe-passe consistant à faire passer pour révolutionnaire une pensée paranoïaque et réactionnaire, il n’y a aucun mystère sur cette filiation idéologique, comme en atteste la propagande diffusée par les éditions Kontre-kulture de Soral : Ils sont bien les héritiers de l’abbé Barruel, d’Édouard Drumont et d’Henri Coston (4).
Pour prendre la mesure de la duplicité de Dieudonné, il faut visionner son intervention sur la chaîne francophone iranienne Sahar TV en 2011 où, sans mimiques, il évoque pieusement Ahmadinejad, le prophète Mohammed, l’exemplarité de la révolution iranienne, le Christ « prophète de l’Islam », le « Malin » (=le sionisme) et déplore qu’en Occident « la religion [ait été] remplacée par les valeurs du sionisme » sous l’influence notamment des manuels scolaires puisque « Fernand Nathan était un sioniste (sic) » ! Cet examen de passage, où l’on sent le « combattant de l’humour » – comme il se nomme lui-même – légèrement tendu et confus, s’inscrivait dans un contexte de recherche de financements pour ses films. Car faute d’être financé par Babylone, Hollywood ou Jérusalem, le métier d’artiste est âpre sans pognon, il lui fallait donc en chercher chez les meilleurs ennemis de son ennemi : à Téhéran.  Soral lui-même, à force de s’étaler sur le web, a involontairement contribué à faire enfler le bruit d’une subvention iranienne de trois millions d’euros perçue par la liste antisioniste lors des élections de 2009, que d’anciens colistiers lui reprochent aujourd’hui d’avoir tout simplement détournée (5).

Mais si l’ambiguïté sur le personnage persiste, cela est surtout dû à sa capacité, reliquat d’un savoir-faire de saltimbanque et de vedettariat, à mettre les ricaneurs de son côté. Pointer le doigt en l’air en plissant les yeux (« Au-dessus c’est le soleil ! ») ou faire le geste de la quenelle suffit à faire croire à son fan-club – constitué de quantité de nerds, d’authentiques nazebroques, mais aussi d’un public arabe et noir (6) qui pense voir en Dieudonné et Soral des alliés antiracistes, là où il n’a que des rabatteurs pour le Front national – que s’accomplit un geste séditieux.
À l’heure où Dieudonné s’apprête à faire crouler de rire les zéniths de France, des avalanches de quenelles déferlent sur le net. On peut croire que pour beaucoup, il ne s’agisse jusque là que d’une forme de pied-de-nez potache sans réel sous-entendu : on « glisse » des quenelles sur facebook entre collègues de bureau, dans les vestiaires du commissariat, en patrouille de chasseurs alpins devant une synagogue, le jour de son mariage, chez les sportifs de haut niveau (Yannick Noah, Teddy Riner, Tony Parker), même chez les jeunes Umpistes ou en posant avec une vedette politique tout en faisant le geste à son insu pour se moquer d’elle. Pour d’autres en revanche, c’est un geste chargé d’un message authentique contre l’oligarchie, comme le chante une certaine Mérée Drante sur l’air de La Bohème de Charles Aznavour : « Se payer des élites, plus elles sont connues, plus les bras sont tendus […] On n’a plus peur de rien du tout. » Surtout pas de la honte et du ridicule…
Le rappeur « muslim » Médine est une des récentes « vedettes » en date à s’être livrée à cette pitrerie sur sa page Facebook. Suivi de près par le suprématiste blanc norvégien Varg Vikernes le jour de sa comparution au Tribunal de grande instance (TGI) de Paris. Peu avant, Gollnish et Jean-Marie Le Pen, hilares, mimaient ce geste « antisystème » aux côtés de jeunes « issus de la diversité ». Une belle brochette de rigolos, en vérité ! De même, cela ne gêne pas nos apprentis dissidents de voir Soral déblatérer ses commentaires politiques sur youtube vêtu d’un polo de l’administration pénitentiaire, de la police ou du Raid que lui ont envoyé ses admirateurs au sein des corps coercitifs ; de même quand Dieudonné, sûr de ses soutiens dans l’armée et la police, en appelle, pour rire bien sûr, à l’éventualité d’une « révolution par la quenelle », il reproduit dans la farce le vieux rêve des fanatiques de l’ordre, à savoir renverser martialement la démocratie décadente.
Dernier fait d’arme, lors de l’audience du 17 octobre du TGI de Paris, où le « combattant de l’humour » se voit poursuivit par la Licra (étonnant, non ?) pour sa subtile « chanson potache » « Shoah ananas », une centaine de ses partisans entonnent une Marseillaise tonitruante face à une poignée d’excités de la Ligue de défense juive, groupuscule sioniste d’extrême droite violent, rebaptisé sur son site « ligue des forces d’occupation ». Chapeau bas et garde-à-vous !
Au final, ce qu’il y a d’affligeant et de nuisible dans le cas Dieudonné, ce n’est pas tant qu’il soit devenu ce qu’il est, mais le fait que sa posture de comique maudit, assez lucrative par ailleurs (7), puisse passer pour une révolte mordante contre l’organisation actuelle du monde alors qu’il ne contribue qu’à la renforcer par le discrédit antisémite. :-[
Mathieu Léonard

1.    « Le mariage gay est un complot sioniste » déclarait-il en avril 2013 lors d’un déplacement en Algérie. Son navet infâme L’Antisémite et sa nouvelle pièce Le mariage pour tous appuient lourdement sur cette lubie.
2.    Serge Thion participait au site Lesogres.org fondé par l’humoriste en 2004 et disparu depuis.
3.    Sur les réseaux dieudonnistes, lire Jean-Paul Gautier, Michel Briganti et André Déchot, La galaxie Dieudonné : Pour en finir avec les impostures, Syllepse, 2011.
4.    L’abbé Barruel (1740-1820) était un jésuite contre-révolutionnaire qui imputait les causes de la Révolution française à un complot franc-maçon et illuminati. Drumont (1844-1917) était un polémiste, surnommé l’Ogre, qui connut un grand succès avec son pamphlet La France juive en 1885. Son continuateur Henry Coston (1910-2001) fut vice-président de l’Association des journalistes antijuifs sous Vichy.
5.    Sur cette ténébreuse affaire, voir : « Alain Soral et le « butin de guerre » de la liste antisioniste », www.article11.info et aussi JBB, « Alain Soral, petit idéologue et grand épicier », Article 11, novembre 2013.
6.    On ne peut pas, hélas, négliger le sentiment antijuif qui circule chez les jeunes des quartiers et qui s’exacerbe à chaque fois que l’État d’Israël bafoue les droits des Palestiniens. Les « antisionistes » du type de Dieudonné portent une lourde responsabilité en encourageant l’amalgame, responsabilité partagée en partie par les sionistes du type Crif qui font barrage à toute critique vis-à-vis de la politique israélienne.
7.    Fin 2012, Dieudo, tracassé pour quelques étourderies vis-à-vis des impôts, a réussi à lever une souscription personnelle d’un montant de 600 000 euros. Sur l’aspect vénal du loustic, voir « Dieudonné – Antisémite et réalités » dans les Dossiers du Canard enchaîné – Les Nouveaux réacs, n°129, octobre 2013.

19 commentaires »

  1. Mézigue 8 janvier 2014 at 13:22 - Reply

    Si vous avez des difficultés à vous connecter au site « centpapier » (effectivement suspect par certains liens), essayer ici (régulièrement mis à jour) : http://soraldieudo.blogspot.fr/2014/01/la-descente-aux-enfers-de-dieudonne-1417.html

  2. Arno Nymes 3 janvier 2014 at 03:27 - Reply

    Merci pour cet excellent document !
    Il sera bien utile pour inciter plus d’une connaissance à regarder d’un œil plus critique les « sketches » de Dieudonné.
    Je suis navré de voir le nombre de gens pensant que Dieudonné est un « comique anti système », « anti raciste » ou un « libre penseur ostracisé »!
    Alors qu’il est actuellement l’un des pires instruments de la banalisation des « idées » (nauséabondes) de l’extrême droite !

  3. camp-volant 23 décembre 2013 at 13:20 - Reply
  4. anonyme 27 novembre 2013 at 18:36 - Reply

    pour des mec antisysteme et banni de partout, voir dieudonné en permanence en 1ere page de youtube c’est sensé dire quoi?

    Je suis sur qu’il pourraient nous dire que pourtant youtube/google sont des sioniste a la tête du grand complot visant a les faire taire 😀

    Après, il y a toujours eu une partie de la france qui a adhérer +/- a des personnes et a des discours de l’extrême droite.
    Donc, rien de neuf.
    Que dans le lot il y est des gens juste ignorant et facilement manipulable, pareil, c’est pour ceux là qu’il fait s’exprimer et démontrer très clairement ou ils mettent les pieds.
    Tot ou tards, les plus malins finiront par se dire que « ouai, c’etait une belle connerie ».

  5. andrei 25 novembre 2013 at 11:43 - Reply

    Un bemol cependant méfiance avec le site Québecois « cent papiers » c’est des complotistes de la pire espèce et leur article sur Soral est peut être un repompage d’un autre site.

    Dans leurs liens on trouve des sites de fafs ou de complotistes comme Dazibaoueb, Mecanopolis, Alain Julles ou Mondialisation.ca de l’horrible Chossudowski

    Sur mondialisation.ca relire ceci d’urgence

    http://luftmenschen.over-blog.com/article-mondialisation-ca-une-analyse-antifasciste-43341066.html

  6. Mézigue 25 novembre 2013 at 10:04 - Reply

    Un blog très instructif sur ce pauvre « chou » de Dieudonné qui serait « injustement » accusé d’être antisémite … : http://jeankoong.unblog.fr

  7. pippa 24 novembre 2013 at 23:36 - Reply

    Bonsoir.
    A lire :  » La descente aux enfers de Dieudonné  »

    Sur Centpapiers , une drôle de plate forme mais les textes méritent d’être lus.

    • andrei 25 novembre 2013 at 18:03 - Reply

      Des fafs confusionistes qui cachent très mal leur jeu ce site « cents papiers » à fuir direct

      • pippa 25 novembre 2013 at 20:56 - Reply

        @andrei

        Leurs références du site sont assez explicites.Mais avez vous lu les articles sur Dieudonné , n’avez vous rien appris ?Moi énormément , et si je dois écouter les loups se bouffer entre eux pour apprendre des trucs , je le fais volontiers.
        Pour ce qui est de l’auteur , j’ai ma petite idée sur lui et c’est loin d’être un faf ou un conspi , après je peux me tromper , quoi qu’il en soit ses écrits tranchent avec les orientations du site et ne méritent pas qu’on les balance d’un revers de main , c’est mon avis.

        • andrei 28 novembre 2013 at 03:46 - Reply

          Cent papiers publie (entre autres) des textes comme celui du facho Soralien Allain Jules grand admirateur de Khadafi et d’autres tyrans du même style et divers autres complotistes du genre Mecanopolis des fafs suisses proche de « Genève Non Conforme » et des Casa pound Italiens

          centpapiers.com/syrie.-journal-de-syrie-du-26-11-2013.-nouveau-massacre-commis-par-les-terroristes/ par Allain Jules

          Et ce site de M…. e excusez moi d’être cru mériterait d’être lu et puis quoi encore

          ils sont aussi en lien avec ce site faf québecois voir lacolonne de liens a droite (c’est le cas de le dire ) de leur pages d’accueil

          lesfilsdelaliberte.net/category/emissions/

          Dont les liens ne trompent personnes eux c’est a dire quasiment toute l’extrême droite Québecoise et française aussi:

          Accomodements Outremont
          Centre de recherche sur la mondialisation
          Douteux.Org
          Douteux.TV
          Égalité et réconciliation
          Fdesouche
          Independenza Web TV
          Info-Libre.TV
          Jeunes Patriotes du Québec
          L’Action nationale
          L’Autre Monde sur CHOQ 105,1 FM
          L’Observateur du péril innommable
          Le BotCast with Cheese
          Le complot contre le Québec
          Le Décodeur
          Les Diplomates
          Les Irréductibles
          Les Nouvelles internationales
          Mecanopolis
          Mouvement progressiste pour l’indépendance du Québec
          MySpace de Benoit Perron
          PréparationQC
          QuébecLeaks
          Rebellium
          ReOpen911.info
          Réseau de résistance du Québécois
          Vigile.net
          Zone de résistance

          Ou ce texte publié sur Soral est un Fake mais plus prosaiquement ça m’a tout l’air d’une embrouille inter feufas

          • Arno Nymes 3 janvier 2014 at 03:10 -

            @Andrei:
            Il est important de se documenter sur la propagande fasciste ou « de droite », d’abord afin de s’informer et de pouvoir la démonter, (eux suivent avec assiduité les sites Antifa). Ensuite car en bons égocentriques opportunistes ils ne cessent de s’entre déchirer, dénonçant les moindres travers de leurs « kamarades », ce qui est une mine d’infos non négligeable, (bien qu’a vérifier soigneusement).
            Et pour finir par pure honnêteté intellectuelle, car parfois quelques idées ne sont pas totalement haineuses ou stupides… Je sais que ça risque d’en faire bondir plus d’un, mais j’ai du mal a dire qu’ils ont tord lorsqu’ils dénoncent Wall street, la politique des gouvernements Israéliens ou le néo colonialisme ! (Même si je ne suis pas dupe sur ce leitmotiv de la propagande faf, ayant pour principe de mêler quelques réelles questions a leurs babillages haineux, afin de tenter de donner quelques crédibilité à leurs « solutions » absurdes (ou finales…) et à les faire passer pour des « libres penseurs »(sic)!
            Mais par principe et pour ne pas m’enfermer dans un « ghetto intellectuel » je met un point d’honneur à me documenter (d’un œil critique) sur des sites de tout bords, (même si je n’oublie pas de quel coté est mon cœur)!

  8. Marwan 24 novembre 2013 at 15:23 - Reply

    Vous avez raison, DIeudonné ne fait plus rire, mais bizarrement il rempli des salles de spectacles dans toute la France, contrairement à 90% des comiques actuels SANS PROMO et en étant OUT du showbiz.

    Je veux une explication

    • La Horde 24 novembre 2013 at 15:39 - Reply

      Le succès de Dieudonné est effectivement une réalité, mais dire qu’il est le seul à en avoir, c’est grandement exagéré. Un comique réac et raciste, on avait déjà eu ça avec Bigard, Dieudonné n’est pas le premier ; un comique d’origine maghrébine et qui a du succès dans les banlieues populaires sans être ni raciste ni antisémite, ça existe aussi, il s’appelle Jamel…
      Quant à trouver une explication au succès de Dieudonné auprès de gens qui ne sont pas spécialement racistes, malheureusement on ne peut faire que des hypothèses : paresse intellectuelle, cynisme, frisson « subversif » alors que le pauvre ne fait qu’enfiler les lieux communs racistes les plus éculés… Fais ton choix !

      • Toinou 24 novembre 2013 at 22:20 - Reply

        Le « pauvre » ne fait que dénoncer tous les lieux communs du racisme ordinaire ! Je ne suis pas fan de BIGARD, mais le traiter de raciste, là c’est franchement de l’insulte gratuite.
        Jamel a fait comme la plupart des comiques qui ont du talent à la base, il a dénoncé le système, puis, afin de devenir vraiment populaire, il s’est largement vendu aux médias les plus bétifiants.

        • La Horde 25 novembre 2013 at 17:33 - Reply

          OK pour Bigard, on a été un peu rapide : reconnais quand même que son sketch sur le racisme n’est pas d’une grande finesse, et repose en grande partie sur des clichés qu’il ne dénonce pas (comme de faire une blague de connivence laissant entendre que les Noirs sont paresseux). On va dire juste con et réac, c’est plus juste ! Quant à Jamel, on ne défend pas sa position de star du show-business : on ne répondait que sur la question du succès.

    • angela 24 novembre 2013 at 20:03 - Reply

      Je connais pas mal de gens, pas vraiment le profil de fafs, que Dieudo fait bien marrer. Moi j’y vois effectivement un genre de paresse intellectuelle, un manque de répères politiques. Du niveau de : « ben ouais y a qu’à allumer la télé pour voir qui tient les manettes… »
      Ensuite, il y a quelque chose qui tient au savoir-faire d’humoriste, aux mimiques, au bagout (« il dit des horreurs mais à la manière du pote qui nous fait poiler quoiqu’il dise » donc « il est drôle » – en plus c’est vrai que la pléthore de comiques qui existe est plutôt pathétique).
      Donc il est plus qu’utile d’informer que derrière le faux clin d’œil complice qu’il nous lance, il y a une idéologie pas vraiment rigolote!
      Même si on passe pour des rabats-joie, c’est pourquoi un texte comme celui-là est utile!

      • Arno Nymes 3 janvier 2014 at 03:20 - Reply

        Tu as entièrement raison!
        Le succès (relatif) de Dieudonné vient bien à la fois d’une paresse intellectuelle généralisée, d’une acculturation des masses organisée (entre autres par la tv et les « grands » médias) et de la nullité navrante des thèmes abordés par les pseudo comiques télévisuels…
        Hélas, quoi qu’on en dise, Dieudonné a un réel talent d’humoriste qu’il met malheureusement au service de la propagation des « idées » d’extrême droite, (qu’il a pourtant combattu pendant des années).
        C’est là qu’il est dangereux, car nombre de personnes à l’origine hostiles à ces idées en arrivent peu à peu à les accepter et les trouver « crédibles »…

  9. Kaddish 23 novembre 2013 at 13:32 - Reply

    Impeccable billet. Bravo et merci.

Laisser un commentaire »