Fafwatch Midi-Pyrénées : Ces lieux qui puent

5 novembre 2013 1 Imprimer ce billet Imprimer ce billet

Petit tour d’horizon par l’équipe de Fafwatch Midi-Pyrénées des lieux tenus par les différentes tendances de l’extrême droite.

Toulouse a toujours été une ville où l’extrême droite rame à s’implanter durablement. On parle bien entendu de local politique, élément majeur pour le militantisme de terrain, pour la promotion, l’implantation locale et durable. Le Front National en a eu un il y a quelques années, fermé depuis. Les Identitaires ont tenté l’aventure, leur local a fermé au bout de 6 mois suites à de nombreux déboires judiciaires [1] et financiers. Les Nationalistes Autonomes [2] entre autres ont aussi tenté un « truc » [3]. Mais quelle importance se diront certains ? En effet il y a aussi des lieux « tout public » sur Toulouse où l’extrême droite est très bien accueillie avec plus ou moins de complaisance. A tel point qu’on douterait presque de l’activité première de certain établissement, bar/resto/hôtel/local associatif ou lieu de promotion de l’extrême-droite.

Ci-dessous vous trouverez une liste de lieux toulousains qui accueillent publiquement et sans complexe l’extrême droite. Cette dernière, du soi-disant FN « dédiabolisé » aux néonazis. Chaque nom d’établissement renvoie directement à un petit article qui étaye nos affirmations. La liste n’est pas complète, d’autres lieux publics ou privés seront bientôt ajoutés.

la suite ici

Un commentaire »

  1. Monk 28 septembre 2016 at 17:35 - Reply

    A ne pas oublier, le local des Occitaners, bikers neonazis ainsi que le Cockneys Bar geré par un membre des Occitaners.
    Toulouse fais le ménage

Laisser un commentaire »