Soral et le « butin de guerre » de la liste antisioniste (Article 11)

25 octobre 2013 0 Imprimer ce billet Imprimer ce billet
De gauche à droite : Ahmed Moualek, Yahia Gouasmi (du parti antisioniste), Dieudonné, Alain Soral.

De gauche à droite : Ahmed Moualek, Yahia Gouasmi (du parti antisioniste), Dieudonné, Alain Soral.

Le site du journal papier Article 11 a publié il y a quelques jours un papier très intéressant sur l’embrouille entre Alain Soral et Ahmed Moualek, proche de Dieudonné et président de La Banlieue s’exprime, à propos de l’argent versé par l’État iranien à la très antisémite  « liste antisioniste » menée par Dieudonné lors des élections européennes de 2009. Après un rappel des liens étroits qui lient les deux hommes (dont le site antifasciste REFLEXes avait déjà parlé), le journaliste d’Article 11 précise le point de départ de l’embrouille  : tandis que Soral est un fervent admirateur de Bachar el-Assad, Moualek refuse de soutenir le régime syrien. Dans un affrontement par vidéo interposée comme seul internet peut nous en offrir, les deux hommes s’invectivent, mais Moualek marque un point décisif en publiant une vidéo datant de la campagne de 2009 dans laquelle on voit Soral déclarer à propos du financement de la « liste antisioniste » : « Si on a pu faire la liste antisioniste qui a coûté 3 millions d’euros, c’est parce qu’on a eu l’argent des Iraniens. Faut le dire, faut être honnête. Si on ne les avait pas eus, on n’aurait pas pu le faire : on n’a pas 3 millions d’euros. Surtout qu’on les a perdus, puisque pour être remboursé, il fallait faire 5 % minimum. » Or les comptes de campagne déclarés de la liste de Dieudonné ne parle que de 6 691 euros de dépenses et 6 922 euros de recettes (dont 5 796 euros de dons)… Où est donc passé le pognon ? Pour connaitre les détails de l’histoire, lisez l’article dans son intégralité ici.

Laisser un commentaire »