Propos racistes contre Taubira : le FN se lâche

21 octobre 2013 5 Imprimer ce billet Imprimer ce billet
2. Poison racisme

à commander ici

Chassez le naturel, il revient au galop. Alors que Marine Le Pen s’agite pour démontrer que le FN n’est pas d’extrême droite, plusieurs de ses candidats renouent avec une forme de racisme primitif qu’on aurait pu croire disparu. Anne-Sophie Leclere, tête de liste aux municipales à Rethel (Ardennes), a publié sur sa page Facebook un montage assez odieux assimilant Christiane Taubira à un singe. Pire, dans un reportage diffusé dans le magazine Envoyé Spécial ce 17 octobre sur France 2, elle déclare : « À la limite, je préfère la voir dans un arbre [accrochée] aux branches que la voir au gouvernement ». Le FN, après la diffusion du reportage, lui retire son investiture, et Florian Philippot reconnait qu’il s’agit de « propos racistes ». Mais c’est le compagnon d’Anne-Sophie Leclere, Hervé Cambraye, qui se retrouve tête de liste : estimant le montage de son amie « humoristique » bien que « déplacé », il tente maladroitement de le justifier en pleurnichant : « Les frontistes ont toujours été diabolisés » (?). Le Front national veut nous faire le coup de la brebis galeuse : mais un deuxième responsable FN, Olivier Ballet, de la petite commune de Cheval-Blanc, a lui aussi posté sur Facebook un montage insultant la famille de Christiane Taubira. Cet acharnement fait penser à ce que les amis du FN en Italie ont fait (et font toujours) subir à la seule ministre noire du gouvernement italien actuel, Cécile Kyenge. Des parlementaires d’extrême droite l’ont traitée de « négresse », de « singe congolais », et un député de la Ligue du Nord a déclaré : « La ministre Kyenge doit rester chez elle, au Congo. C’est une étrangère dans ma maison. »

5 commentaires »

  1. Raph' du Lim 23 octobre 2013 at 07:11 - Reply

    Il est signifiant de voir que ces propos ciblent une des rares ministres aimant ou citant de la littérature, en langue française parmi d’autres. Voilà ce que pense la « force politique neuve » du XXIème siècle (dixit ses dirigeants), un commentaire de comptoir tout droit issu de l’époque colonialiste.
    Au-delà du racisme que nous combattons, on se demande où la population compte aller avec ces dirigeants. Le FN c’est l’enfermement des immigrés, mais aussi l’enfermement sur soi-même.

Laisser un commentaire »