Nicolas Lebourg : le Front National, un parti d’extrême droite ou pas ?

8 octobre 2013 1 Imprimer ce billet Imprimer ce billet

FN : parti d’extrême droite ou pas ? /VIDEO

Le 07 octobre à 6h00 par Julien Marion | Mis à jour il y a 22 heures

N. Lebourg, historien et universitaire perpignanais explique le malaise.

C’est la question qui secoue la classe politique actuellement. Le Front National de Marine Le Pen est-il d’extrême droite ? Oui, selon plusieurs leaders de gauche. Non, pour Louis Aliot, compagnon de la candidate frontiste à la présidentielle et postulant à la mairie de Perpignan qui préfère évoquer le terme de « patriote ». Très procédurière, Marine Le Pen a même annoncé qu’elle attaquerait dorénavant en justice toute personne qui adosserait le nom de son parti avec le synonyme d’extrémiste.

Historien et spécialiste de l’extrême droite française sur lequel il a rédigé plusieurs livres références, le Perpignanais Nicolas Lebourg avoue que ce malaise ne date pas d’hier. « Ce n’est pas nouveau. Le Front National a toujours refusé cette étiquette, même au temps de Jean-Marie Le Pen. Or, cette notion arrive dans le débat politique français en 1917 quand on se met à parler d’extrême gauche avec la révolution russe. C’est une expression dont personne ne veut, même à gauche on refuse cette étiquette d’extrémiste« .

« Hystériques »

L’historien note que « cette question rend hystériques car on transforme en marqueur moral une question structurelle. En France, il y a l’extrême gauche, la gauche, le centre, la droite et l’extrême droite. Le FN, c’est le courant national populiste qui apparaît en France dans les années 1 880. Il n’y a rien d’injurieux à appartenir à un mouvement qui existe depuis 130 ans : ce n’est pas le nazisme, ce n’est pas le fascisme ! C’est une histoire et un courant politique qui sont propres. Les Le Pen considèrent cela comme une injure, en estimant que cela produit une confusion avec l’extrême droite radicale (par exemple le fascisme). Mais si je dis que François Hollande est de gauche, ça ne signifie pas que je cherche à l’amalgamer avec le maoïsme… Contrairement à ce que dit Marine Le Pen, on n’est pas dans la manipulation quand on parle du FN comme d’un mouvement d’extrême droite, mais dans la simple histoire politique« .

Pour visionner la vidéo

En complément, une tribune publiée par des historiens et politologues, spécialistes de l’extrême droite : cliquer ici

 

Un commentaire »

  1. Denys 9 octobre 2013 at 19:30 - Reply

    Bien expliqué…

Laisser un commentaire »