Le FN en bref

2 octobre 2013 4 Imprimer ce billet Imprimer ce billet

Coming out

En ce mois de septembre, plusieurs personnalités plus ou moins has been ont rejoint le FN. Ainsi, le « comique » Jean Roucas, déjà pas drôle du temps du Bêbête show, est venu admirer la fille Le Pen à l’UDT du FN ; le parfumeur Marionnaud, créateur de la célèbre chaine de magasins du même nom, le nez peu sensible aux idées nauséabondes du FN, se retrouve tête de liste aux prochaines élections municipales de Clamart (sous l’étiquette Rassemblement Bleu Marine) ; enfin, le leader du Bloc identitaire Philippe Vardon, pas rancunier, a lui aussi cédé une nouvelle fois aux sirènes frontistes, en se présentant sous l’étiquette RBM aux élections municipales à Nice, abandonnant au passage la présidence de Nissa Rebella : il est déjà viré !

 « Ils sont partout »

Dans le NationPresse.info daté du 27/09/2013, la feuille d’info officielle du Front national, a été publiée un article terrifiant mettant en garde contre l’islamisation… des pizzas ! Un militant FN (certainement désœuvré) a en effet passé un an à collectionner toutes les publicités pour des pizzas livrées à domicile en région parisienne (!!), pour se rendre compte avec horreur que les pizzas étaient quasiment toute hallal !! Le pauvre doit craindre qu’après avoir mangé à l’insu de son plein gré une pizza hallal, il se réveille le lendemain barbu, avec bobonne en niquab…

Copieur

Le Front national, en la personne de son candidat pour les prochaines municipales Stéphane Ravier, le génie de la métaphore qui compare le fait de fumer du cannabis à un viol, a beaucoup profité des derniers faits divers sanglants sur Marseille pour mettre en avant son discours sécuritaire et simpliste. Visiblement en manque d’idées, c’est du côté des slogans antifascistes que le FN a puisé son nouveau slogan pour l’occasion : « pas de racailles dans les quartiers, pas de quartiers pour les racailles », légèrement inspiré du classique « pas de fascistes dans les quartiers, pas de quartiers pour les fascistes »…

Touche pas au grisbi

Relevé par La Marseillaise, une page du rapport de la Chambre régionale des comptes sur la Région Paca revient sur les dotations mensuelles décidées par le maire Jean-Claude Gaudin à certaines associations, de façon totalement irrégulière : le Front national, entre autres, a ainsi perçu, entre 1987 et 1994, 415 790 euros, jamais remboursés…

Gonflée

Marine Le Pen a annoncé à des journalistes qu’elle attaquerait en justice toute personne qui qualifierait son parti d’extrême droite. D’ailleurs, ose-t-elle, le FN n’est même pas de droite, ni même raciste, non… On vous le dit, on vous le répète, l’extrême droite et le racisme, ça n’existe pas. La Prochaine étape : toute personne qui l’appellerait « Le Pen », un nom trop fortement connoté, pourrait bien elle aussi se retrouver devant les tribunaux…

 

4 commentaires »

  1. jean rumin 8 octobre 2013 at 00:06 - Reply

    « Pas de quartier pour les fascistes, pas de fascistes dans les quartiers » est un vieux slogans antifasciste. Plus vieux que le Bloc identitaire qui n’existait même pas lorsque ce slogan des années 80 est sortie. Bref, le FN a bien récupérer ce slogan et a inverser son sens.

  2. anotherday 3 octobre 2013 at 08:43 - Reply

    Salut,
    mon commentaire ne va pas faire avancer la lutte antifa, je vous l’accorde, c’est juste une « note » humorisitique, mais la candidature de marionnaud me fait penser à votre autocollant « avec marine le pen la merde ça sent bon »…

  3. oncle tuco 2 octobre 2013 at 19:08 - Reply

    petite rectification mais qui a son importance
    ce n’est pas au mouvement antifa que le fn a recupere son nouveau slogan « pas de racaille dans les quartiers pas de quartier pour les racailles » mais au bloc identitaire qu’il l’a emprunte
    il y a longtemps que le fn va chercher ses idees au bloc et que le rapprochement se discute
    pour prendre un exemple au hasard Marseille
    en 2008 stephane Ravier est candidat « deja » aux municipales
    a cet epoque les jeunesses identitaires tentent de s’implanter sur Marseille en organisant une soupe a destination des sdf
    Ravier qui manque de jeunes au front va les aider proposant même que la dps encadre la distribution pour la proteger des vilains antifas
    la soupe etant interdite par la prefecture
    le fn se ferra plus discret mais l’on retrouverra sur les listes fn certains des membres des ji
    le moment venu oncle tuco vous racontera cette histoire en detail et avec des documents inedits
    a suivre

Laisser un commentaire »