Les Cadavres – No Pasaran

22 juillet 2013 0 Imprimer ce billet Imprimer ce billet

Les Cadavres – No Pasaran en vidéo



Les Cadavres – Présentation

LesCadavresExistenceSaineAprès avoir digéré la vague punk popularisé en 1977, les Cadavres voient le jour au début des années 80 mais les défections du personnel sont fréquentes. Ils arrivent à survivre pendant quelques années, ce qui n’est déjà pas si mal pour des cadavres, mais ils se séparent en 1984 en laissant deux 45 tours comme traces discographiques. Le premier intitulé « Rien n’a changé » datant de 1982 est partagé avec le groupe Vatican tandis que le second appelé « Le temps passe, le Souvenir reste » est sorti l’année suivante.

Vérole, chanteur à l’époque de la première formation, décide de ressusciter les Cadavres en 1986 et il s’entoure de Jérôme (basse), Manevy (guitare) et Éric (batterie) qui sont tous des rescapés d’un groupe punk nommé « Charnier ». Après un an de renaissance, le groupe enregistre le 45 tours « Aujourd’hui les roses, Demain la mandragore » en cultivant une vision pessimiste et cynique du monde qui les entoure. En 1989, vient enfin le temps du premier album…

Source et discographie commentée : http://hxc-punkconnection.pagesperso-orange.fr/chronique/cadavres.htm

Interview de Vérole – Extrait

“No pasaran”, je l’ai écrit juste après avoir entendu les résultats du premier tour des présidentielles en 88. Le Pen avait fait 14,38%  … C’est un coup de sang, un réflexe immédiat. Là, tu as la plume facile. Il faut crever l’abcès, sinon demain ce n’est plus 14%  , mais 24%  . Aujourd’hui c’est encore pire, ça ne pourrait même plus s’appeler “No Pasaran”. Déjà, à l’époque, on disait “Chirac, Le Pen dans le même panier”. Depuis, il y a eu deux mandats de Chirac, et là, on a le sosie du borgne mais en pire… La version fasciste “tout public”. En prime il est moins vieux, donc il durera plus longtemps… Soyons unis pour le meilleur, parce que le pire reste à venir…

Source et interview compléte http://nyarknyark.fr/spip.php?article9

Parolescadavres-triangle

No Pasaran (les Cadavres)

L’extrême droite monte aujourd’hui, que restera-t-il demain ?
De cette si belle démocratie, qui devait faire notre bien
14% de merde…. de merde… extrême droite No Pasaran….
14% de merde…. FN, No pasaran

Paris n’est plus qu’un rêve fliqué, reste-t-il encore un espoir
De vivre sans être traqué, contrôle interrogatoire
14% de merde…. de merde… extrême droite No Pasaran….
14% de merde…. Le Pen, No pasaran

Tous les cons – anonymes, se plaisent à tout critiquer,
La force des lâches est légitime, diviser pour mieux régner,
Propos racistes dans les salons, opinion médiatisée,
Devant la résignation, le fascisme sait fasciner…

Ségrégation explusion, panoplie d’intolérance
Oublions la déportation, le fascisme est une mode en France
14% de merde…. de merde… extrême droite No Pasaran….
14% de merde…. FN, No pasaran

Chirac, Le Pen, dans le même panier, nous n’attendons rien de vous
Le bleu blanc rouge me fait gerber, nationalisme je m’en fous
Car s’il n’y a pas d’avenir, sauf pour ceux qui tendent le bras droit
L’Europe nouvelle sera bien pire, Bye bye à la prochaine fois.
No pasaran
No pasaran
No pasaran…. etc….

Source : http://pereduchesne.blog4ever.com/blog/lire-article-96936-292597-no_pasaran__paroles___les_cadavres_.html

Laisser un commentaire »