Étienne Chouard et les « vrais antifas »

3 juin 2013 6 Imprimer ce billet Imprimer ce billet

Lu sur le site des Morbacks Véners :

ChouardIl y a quelques temps, monolecte, une blogueuse de « gauche » écrivait un article de soutien à son copain Etienne chouard, le billet s’appelait « le retour des bons français » et expliquait que ceux qui s’en prennent au gourou, sont influencés par l’ambiance raciste du moment. En bon « camarade », chouard remercia agnès par un post sur son facebook. Dans son message, il explique qui sont pour lui les « vrais antifa » en opposition notamment à l’équipe d’antifa-net (nous on est les faux). Et pour ne pas déroger à son univers, tous ceux qu’il va citer en référence collaborent ou font partie intégrante de l’extrême droite. Explication et démonstration:

Donc selon Étienne chouard, les « vrais antifa », les « véritables humanistes » sont michel collon, jean bricmont, maxime vivas, viktor dedaj et thierry meyssan. Le décor est posé, chouard est sans pitié avec l’histoire, à l’image des révisionnistes dont il apprécie le travail, il révise les faits pour les arranger à son rance référentiel. Les cinq types présentés ont déjà tous été les sujets d’articles par la communauté antifasciste et au delà. La démonstration va donc simplement consister à rappeler certaines prises de positions, publications et connexions de l’équipe antifasciste chouardienne en regroupant des liens vers des articles antérieurs au post servant de point de départ.

thierry meyssan

Selon étienne chouard donc, thierry meyssan est un « vrai antifa, un humaniste ». Et ce vrai antifa qu’est thierry meyssan est ici en photo avec chatillon (FN-GUD) entre des hauts placés du régime syrien et dieudonné. Ce véritable humaniste (toujours selon chouard hein) est donc au service d’un régime qui massacre son peuple à tours de bras. Drôle de conception de l’humanisme non ? Et il est malheureusement pour les fans de chouard très peu probable qu’un type qui revendique passer son temps à se documenter sur internet ait pu passer à côté d’informations sur la collaboration de meyssan avec le régime syrien. Ce dernier ne s’en cachant même pas et ses prises de positions étant on ne peut plus claire. Il anime aussi le très « antifasciste » réseau voltaire, site conspirationniste ou les thèses les plus antisémites sont toujours les bienvenues.

michel collon

Ce « journaliste » belge est l’animateur du réseau conspirationniste investig’action, réseau que l’on retrouve régulièrement en connexion avec divers personnalités dont le positionnement politique n’est pas discutable. Tout à fait logiquement donc il participait avec thierry meyssan et dieudonné à la conférence conspirationniste « axis for peace »:
dieudonné, thierry meyssan et michel collon

On retrouvera aussi sa trace dans cet article sur la gestion et la communication du dictateur syrien par le front national, Pour approfondir sur le cas « michel collon », ce billet publié sur indymédia concentre l’essentiel de son œuvre.

maxime vivas et viktor dedaj

Même si tout ce petit monde est interconnecté, ces deux là sont inséparables tant ils propagent ensemble les articles de l’extrême droite sur leur site (legrandsoir) pourtant revendiqué militant et de « gauche ». Sur ce site de « gauche » donc selon ses auteurs, on retrouve entre les articles de propagande pour les dictateurs, un billet sur la création du PAS ou un billet en provenance de la très « antifasciste chouardienne » agence de presse du bloc identitaire novopress.

 

jean bricmont

Pour terminer en beauté la série, jean bricmont, qui explique préférer manifester avec l’extrême droite qu’avec l’extrême gauche… Dans le référentiel chouardien, la place des vrais antifa en manif est donc avec l’extrême droite. En même temps, comme chouard, bricmont apprécie le travail des révisionnistes, ceci expliquant peut être cela. Et avant que dans les commentaires l’excuse Ô combien foireuse de défense de la liberté d’expression soit invoquée pour la défense des révisionnistes et autres déchets intellectuels, ce que j’en pense est très bien retranscrit dans ce bon billet de brasiers et cerisiers.

Donc si on résume, pour chouard, les « antifa et les véritables humanistes » sont:

-ceux qui apprécient les révisionnistes,

-ceux qui défendent des dictateurs massacrants leurs peuples,

-ceux qui préfèrent manifester avec l’extrême droite qu’avec l’extrême gauche,

-ceux qui publient les articles du bloc identitaire et du PAS,

-ceux qui organisent de petits séminaires pour les potes de marine le pen chez les dictateurs.

Alors soit chouard relève de la psychiatrie, soit c’est un collabo de première.

6 commentaires »

  1. Montel 27 octobre 2014 at 01:47 - Reply

    [copie d’un post adressé à quelqu’un qui me citait votre billet ci-dessus… 🙂 ]
    (…) Il y a beaucoup d’amalgames à mon sens frelatés et assez dérisoires entre cet Etienne Chouard et des gus comme « soral » et pourquoi pas « dieuvomis », pendant qu’on y est !!! Beaucoup d’amalgames et d’exagérations, je le crains.
    Je ne souscris pas à certains des propos de cet Etienne Ch, comme par exemple son cheval de bataille premier et son dada incontestable qui restent le « scrutin par tirage au sort comme en Islande ». Je reconnais qu’il y a possiblement des relents de populisme dans ce qu’il peut raconter et ça non plus je n’y souscris pas (cf. par exemple son intervention récente sur le Plateau d’ONPC sauf erreur, laquelle a défrayé la chronique et laquelle a parait-il été visionnée dans sa version vidéo-web à des dizaines de milliers d’occurrences).
    Je fais la même remarque au plan d’un certain « complotisme » dans lequel il verse possiblement parfois, même si c’est à un moindre degré – et ça aussi c’est des trucs qui m’insupportent largement. Ceci étant, ce qui est « marrant », c’est de voir qu’il est lui-même l’objet d’un certain « complotisme ambiant », de la part de ceux-là même (!!!) qui lui reprochent cette tendance…
    MAIS en tout état de cause de là à le coller dans le même panier qu’un soral, c’est assez folklorique. Il n’y a évidemment pas les relents antisémites, racistes et ni même « civilisationnesques » chez cet Etienne Chouard, ça je pense pouvoir te le garantir. D’ailleurs, c’est très simple, ces cas-là je les flaire à 40 kms à la ronde, et si ça avait été patent je m’en serais rendu compte. C’est aussi simple que ça, au risque de te sembler simpliste.
    Même si, je te l’accorde, on a passé bien plus de temps à disserter de (1) et de (2) que du reste, certes.
    Encore une fois : je ne cherche nullement à « défendre le gus à tout prix » au seul prétexte qu’il est un volant émérite 😉
    Pour le reste et pour revenir un peu à la source plutôt que de disserter sur ce que d’autres peuvent en dire, revenir à http://etienne.chouard.free.fr/
    Perso je te metttrais quand même volontiers en garde contre certaines formes d’amalgames et de raccourcis qui circulent. Et sur la Toile ces choses-là vont à la vitesse « grand V »…
    —————-
    (1) http://minilien.fr/a0nmrl
    (2) http://minilien.fr/a0nmrm (déjà assez ancien)

    • La Horde 27 octobre 2014 at 08:32 - Reply

      Il y a un malentendu tenace et entretenu en ce qui concerne notre point de vue sur Étienne Chouard. Nous ne pensons pas, et n’avons d’ailleurs jamais dit, que Chouard était « fasciste », « soralien » ou d’extrême droite, car à l’évidence il ne l’est pas. Là où nos avis divergent, et où nous estimons son positionnement dangereux, c’est sa défense d’une démocratie intégrale dans laquelle chacun pourrait trouver sa place, fascistes et racistes compris. Sa tolérance aux personnalités d’extrême droite, la publicité qu’il peut leur faire s’il trouve, au milieu de leurs mensonges, une idée intéressante, ne font pas de lui un « fasciste », puisque c’est par « intégrisme démocratique » (un terme que lui-même revendique) qu’il défend cette position. Mais cela fait de lui un allié objectif de cette extrême droite qui a montré par le passé de quoi elle était capable et quelle place elle laisse à ses ennemis politiques une fois que le rapport de force est en sa faveur. Aujourd’hui, comme à son habitude
      de façon dissimulée, elle fait son come-back comme si de rien n’était. Mais contrairement à Chouard, nous n’avons pas perdu la mémoire, et même si l’extrême droite d’aujourd’hui et bien différente de celle d’hier, le danger qu’elle représente, le projet inégalitaire, autoritaire et xénophobe qu’elle porte reste le même sur l’essentiel.

  2. Michel Servet 1 novembre 2013 at 10:43 - Reply

    « Anti anti-islamophobe du MRAP », la double négation équivaut presque à une affirmation, ou à un euphémisme. Qui serait plus ou moins islamophobe au MRAP et publierait dans « Le Grand soir » ?

  3. ben 31 octobre 2013 at 23:06 - Reply

    Bof bof bof…il y a en fait très très schématiquement, deux lignes : moral-libertaires et national-communistes. Les nationaux-communistes, partisans de la real politik, défendent volontiers des régimes autoritaires, sont anti-écolos. Certains vont jusqu’à relayer pour se faire des théories « conspirationnistes » et propagandistes. Les nat-com sont poreux à l’antisémitisme…mais surtout à l’islamophobie. Et ça dépasse largement le cas Chouard (qui connaît Chouard ?) et legrandsoir (qui connait ce site IRL ?)…Legrandsoir relaye d’ailleurs volontiers la frange anti anti-islamophobe du MRAP…

    Si vous voulez être « sérieux » et efficace, vous devriez affronter directement la « tête du serpent » : Mélenchon et le PCF…Tibetophobie, Castrophilie, islamophobie et accointances avec l’éditocratie (Zemmour, Fourest), préface accordée à Vivas/Dejaj…Il y a de quoi faire.

    Et puis il faut en finir avec l’argument du conspirationnisme…ce mot ne veut absolument rien dire. Entre un Collon qui réduit tout à la question du pétrole (stupide) et un Dieudo qui voit derrière chaque mariage gay un sioniste (antisémitisme glauque), il y a une sacrée distance. Petite incise, il faut rajouter une autre ligne de fracture : Belgique/France. La Belgique est vraiment un terreau de la libération de la parole antisémite et même négationniste…

    Axis for peace était sponsorisé notamment par le régime russe…ça me semble une info plus pertinente que l’anathème du conspirationnisme…

    Certains anticonspirationnistes « douteux » ont bien compris qu’il fallait « élever le niveau »…(bon appétit)

    http://www.conspiracywatch.info/Quand-le-Monde-diplomatique-decortique-le-phenomene-Alain-Soral_a1141.html

Laisser un commentaire »