Grande-Bretagne: après le meurtre de Woolwich, pas de place pour la haine

24 mai 2013 1 Imprimer ce billet Imprimer ce billet

_banner-no-place-for-hateAppel lancé par Hope not Hate :

Les journaux des jours derniers ont montré les images terribles de ce qui s’est passé à Woolwich le 22 mai. Les qualificatifs « affreux », « horrible » et « révoltant » ne semblent pas suffire pour décrire cet assassinat injustifiable.

Dès que l’identité et le mobile des assassins ont été connus, les militants et sympathisants de l’EDL, du BNP et du National Front se sont empressés d’attiser la haine et d’inciter à la violence. Une centaine de nervis de l’EDL se sont affrontés à la police à Woolwich tandis que des milliers d’autres allaient répandre leur haine raciste et islamophobe sur la toile. Deux mosquées ont été attaquées et des douzaines d’autres incidents du même genre ont été enregistrés.

Il n’y a pas de place pour la haine dans notre société. Hope not Hate s’élève contre l’idéologie violente et révoltante des jihadistes, qui a inspiré ces assassins tout autant que contre les individus et groupes racistes et fascistes qui veulent, en guise de représailles, faire de tous les musulmans leurs cibles. Nous nous élevons contre Al-Muhajiroun, dont l’un des meurtriers de Woolwich était proche, tout autant que nous nous opposons à l’EDL et au BNP.

En collaboration avec le Daily Mirror, nous lançons le mur « No Place for Hate » pour que l’espoir puisse s’exprimer et être largement diffusé.

Alors, n’hésitez pas à envoyer une photo, un message vidéo ou même simplement un tweet qui dise pourquoi la haine n’a pas sa place aujourd’hui en Grande-Bretagne.

Hope not Hate, 23 mai 2013

 

Un commentaire »

Laisser un commentaire »