Arrestation brutale de militants anti-négrophobie

10 mai 2013 0 Imprimer ce billet Imprimer ce billet

Vendredi 10 mai  2013, trois militants associatifs invités nominativement par le Ministère des Outre-Mer à la commémoration de l’abolition de l’esclavage sont arrêtés de manière brutale et gardés à vue sans aucun motif par les forces de l’ordre encadrant l’évènement. Les trois hommes sont engagés en politique et dans le mouvement associatif :  Almamy « Mam » Kanoute est le porte-parole du mouvement Émergence et conseiller municipal de Fresnes ; Franco Lollia est le porte-parole de la Brigade Anti Négrophobie ; Jessy est lui aussi militant. Ils ont tous les trois participé à des tables rondes et des consultations sur la politique de la ville ou sur le contrôle au faciès, à l’invitation des Ministères.

Laisser un commentaire »