Le FN en bref (du 15 au 23 mars)

22 mars 2013 1 Imprimer ce billet Imprimer ce billet

Recadrage

Alors que les chefs entendent apprendre l’obéissance à la base du parti (cf. Quand les chefs du FN imposent leur lois), dans certaines fédérations, les dissensions se poursuivent. Ainsi, Nathalie Pigeot, conseillère régionale de Lorraine et membre du Comité central du Front national, s’est rendue à Châteauroux pour s’occuper du cas Frédéric Perrot, exclu du FN il y a un an et organiser des entretiens individuels avec les membres de la fédération de l’Indre pour réaliser un audit interne, afin de tester la fidélité des militants à Virginie Sully, la nouvelle candidate imposée par le parti… Ambiance !

Source

Marion Maréchal-Le Pen chahutée
Sur le marché d’Hayange (Moselle), un comité d’accueil attendait la députée du FN, venue soutenir l’impayable Fabien Engelmann, candidat aux prochaines municipales dans la ville et qui s’était fait connaître il y a quelques années pour avoir fait son coming-out frontiste, alors qu’il était militant à la CGT, et avoir tenté de faire croire que des centaines de syndicalistes allaient suivre son exemple (ce qui n’est jamais arrivé). Sur le marché donc, des huées de la part de militants de gauche saluent l’arrivée de la benjamine Le Pen, toute surprise de ne pas être accueillie à bras ouverts et obligée d’aller se cacher dans le château de Wendel… Pas terrible pour porter un discours social !

Condamnés pour racisme
Jeudi 21 mars, à Laval, deux militants du Front national ont été condamnés à 800 euros d’amende pour provocation à la haine raciale : en novembre 2012, ils avaient collé des affichettes, « Pas de minaret dans nos quartiers » dans plusieurs communes de la région.
Source

Le FN n’aime pas le 19 mars
À Carcassonne, des militants du Front national ont perturbé la cérémonie commémorant la fin de la guerre d’Algérie, en déployant des banderoles « Hommage aux victimes du FLN » et des photos de corps décapités et en traitant les gens présents de « porteurs de valises »… À noter que les choses semblent pas s’être spécialement bien passées entre les militants frontistes et les anciens d’Algérie, dont l’un leur a crié « OAS dégage ! »
[Source]

Racisme ordinaire
Benoît Gheysens, le maire de la petite commune d’Aveyres, près de Libourne, a supprimé dans son école primaire les plats de substitution pour les enfants juifs ou musulmans qui ne mangent pas de porc, au prétexte de contraintes budgétaires. Des parents, dont les enfants mangent du porc ou non, se sont mobilisés par le biais d’une pétition, tandis que le Front national local apportait son soutien au maire, qu’il considère « victime de groupes de pressions communautaristes ultra minoritaires »…
[Source]

Élections
Lors de l’élection législative partielle de la deuxième circonscription de l’Oise, la candidate du FN, Florence Italiani, a réussi à se qualifier pour le second tour, en obtenant près de 27% des voix (avec, il faut le noter, une abstention de plus de 30%). Résultat dimanche 24 mars…

Élections (suite)
Wallerand de Saint-Just, le trésorier du FN, est candidat à Paris, pour défendre « les familles et les entrepreneurs », avec un discours anti-fiscal habituel au FN. Plus intéressant, il se déclare prêt à faire des alliances avec l’UMP, or Nathalie Kosciusko-Morizet est la candidate déclarée de l’UMP et « ennemi » déclarée du FN. Une façon comme une autre de diviser à droite…
Lire son interview ici

Un commentaire »

Laisser un commentaire »