Hongrie : des personnalités d’extrême droite honorées par l’Etat

19 mars 2013 0 Imprimer ce billet Imprimer ce billet

Lu sur le site HuLala :

A l’occasion de la fête nationale du 15 mars, Zoltán Balog, le Ministre des ressources humaines, a remis la médaille de Chevalier de l’Ordre du Mérite de la République de Hongrie à Janos Petrás, le chanteur du groupe de rock Kárpátia. M. Petrás, désormais titulaire de la plus haute décoration de l’État hongrois, est connu par ses propos homophobes, irrédentistes et il est, avec son groupe, l’auteur/compositeur de la marche de la Magyar Gárda, l’organisation paramilitaire de Jobbik.

Ferenc Szaniszló, un journaliste hongrois, a été honoré avec le Prix Táncsics, qui est régulièrement attribué à des journalistes de mérite depuis 1991. L’attribution du prix à M. Szaniszló – parmi d’autres personnes récompensées – a provoqué l’indignation de plusieurs anciens lauréats qui ont immédiatement décidé de rendre leur décoration. Ce journaliste qui est adepte des théories complotistes et qui anime le programme télévisé «Világ-Panoráma» sur la chaîne Echo TV a plusieurs fois l’objet de plaintes pour propos racistes. Visiblement peu au fait de son pedigree, M. Zoltán Balog a ensuite exprimé ses regrets tout en soulignant qu’il n’avait aucune possibilité de lui retirer ce prix.

Sources : Index.hu ; hvg.h

Laisser un commentaire »