Paris : Paris Fierté joue à cache-cache

10 février 2013 1 Imprimer ce billet Imprimer ce billet

Action Antifa AbbessesCe samedi 9 février, une fois de plus, les militants identitaires de Paris Fierté avaient annoncé leur volonté de se rassembler dans le XVIIIème arrondissement de Paris sous prétexte de s’opposer à l’implantation d’un restaurant Starbuck’s sur la place du Tertre. Les médias ont complaisament relayé la campagne du groupuscule d’extrême droite, comme souvent.

Tout comme pour le précédent rassemblement de Paris
Fierté, un comité d’accueil composé de militants et militantes antifascistes* était
prêt à les accueillir comme ils le méritent. La semaine précédente, en collaboration avec des associations de quartier, les antifascistes avaient également distribué des tracts et collé des affiches dans le quartier.
Mais une nouvelle fois, on n’a pas vu l’ombre d’un identitaire : à la place, un nombreux contingent de gendarmes mobiles et de policiers en civils chargés d’intercepter les antifascistes…
L’après-midi ne fut néanmoins pas totalement perdue puisque Matthieu Clique (ancien responsable des identitaires de Toulouse) a pu profiter du beau temps pour se mettre au sport et courir un peu, encouragé dans son effort par quelques antifas.
Si nous avons un seul et unique conseil à donner aux militants du Bloc Identitaire et du Projet Apache, au vu de leur activité dans la rue, c’est de changer de nom : Bloc  Imaginaire et Projet Cache-Cache leur iraient comme un gant !

* un collectif unitaire (Action Antifasciste Paris-Banlieue, AL Paris Nord-Est, Collectif Antifasciste Francilien, CNT Energie & Etpreci 75, EELV 18e, GA 18e, LDH 18e, NPA 18e, PCF 18e, PG 18e) avait décidé d’organiser un contre-rassemblement au même endroit. Au dernier moment, la préfecture a décidé d’interdire les deux rassemblements.

Un commentaire »

Laisser un commentaire »