Lyon : retour des agressions fascistes

20 décembre 2012 1 Imprimer ce billet Imprimer ce billet

Communiqué de presse du collectif de Vigilance 69 :
Nouvelle recrudescence des agressions fascistes sur Lyon

Les agressions liées aux divers groupuscules d’extrême-droite lyonnais reprennent malheureusement sur Lyon.
Après l’agression lors de la marche homophobe du 17 novembre dernier ; la condamnation d’un identitaire (secrétaire de l’organisation de la marche du 8 décembre) le 12 novembre ; de nouvelles agressions à caractère raciste, sur des militants ou des lycéens, se sont produites ces derniers jours.

• Début décembre, trois jeunes marocains (l’un d’eux a fini à l’hôpital) se sont faits « chasser » du quartier Saint-Jean.
Même si aucune plainte n’a été déposée, nous ne pouvons pas taire cette énième agression dans ce quartier où certains groupes pullulent et dont le racisme n’est plus à démontrer.
La logique de territoire est avérée et tout ce qui est, selon eux, contre leur culture ou identité, n’a pas sa place près de leur lieu militant.

• Le vendredi 7 décembre, des membres de l’ULN (la branche lycéenne du GUD), après s’être faits sortir par la gendarmerie lors d’un tractage devant le lycée Blaise Pascal à Charbonnières, ont tranquillement attendu la sortie des élèves pour passer à l’action.
Trois d’entre eux ont été blessés (coups de casques, bombes lacrymogènes…) non loin de l’établissement.
Cette fois-ci, une plainte a été déposée.

• Ce dimanche 16 décembre, un militant habitant les pentes de la Croix-rousse  s’est fait agresser rue Vaucanson par quatre individus : les premiers coups ont été portés au crâne par un objet contondant  provocant un traumatisme crânien avec perte de connaissance.
Là encore, l’absence de courage de ces fascistes est affligeante : les quatre agresseurs (trois à pied et un en voiture) ont profité de l’état de faiblesse de leur victime (hémiplégique du côté gauche) pour s’acharner sur elle.
La victime a décrit ses agresseurs  habillés  en skinhead néo-nazis, porteurs de symboles d’extrême-droite.
A noter que la veille avait lieu en région lyonnaise   un concert nazi (RAC)  organisé par un ancien du Bunker Korps Lyon (voir p-j), l’heure matinale de l’agression pourrait correspondre à la fin de celui-ci.
Une plainte a été déposée et des détails assez précis ont été donnés lors de celle-ci.

Ces 3 agressions nous ont été communiquées mais sûrement bien d’autres ont passées sous silence.

Le collectif 69 de vigilance alerte de nouveau contre l’implantation et la violence des différents groupes fascistes lyonnais : qu’ils se prétendent identitaires, nationalistes ou patriotes, ces fascistes n’hésitent pas à passer à l’action, à prendre le bâton et leurs poings pour imposer leur vision raciste, homophobe, sexiste, réactionnaire.

Nous allons alerter tous les établissements scolaires (lycées, lycées professionnels…) sur le danger que peut représenter la présence de militants dans et hors de leur établissement.
Un travail de fond basé sur l’échange et l’explication est nécessaire pour faire face à leur violence idéologique et physique.

Nous continuerons et accentuerons notre travail de vigilance en direction des habitantEs lyonnaisEs en multipliant les actions (diffusion de tracts, rassemblement, manifestation…) en espérant que notre combat soit repris sur les lieux de travail, dans les lycées, les facultés et dans la rue !

Le combat contre le fascisme (sous toutes ses formes) est le combat de touTEs !

Un commentaire »

Laisser un commentaire »