Histoire du mouvement antifasciste radical (1984-1986)

24 novembre 2012 2 Imprimer ce billet Imprimer ce billet

(Extrait de l’ouvrage collectif SCALP 1984-1992, Comme un indien métropolitain, éd. No Pasaran)

Dans les années 1970, l’extrême gauche et l’extrême droite se sont souvent affrontées dans les facultés pour le contrôle des campus. Une extrême droite minoritaire mais très virulente a marqué ces années : elle est directement responsable de ratonnades et d’attentats contre des librairies, contre des foyers d’immigrés. L’extrême gauche, en riposte, a mis sur pied des comités antifascistes très actifs et présents sur le terrain : n’hésitant pas à faire le coup de poing, ces comités étaient capables de mobiliser des centaines de militant(e)s pour affronter les extrémistes. L’apogée de cette confrontation a été l’attaque du meeting d’Ordre nouveau à La Mutualité par une grande partie des mouvements d’extrême gauche le 23 juin 1973, attaque à la suite de laquelle la Ligue communiste a été dissoute. Cet événement, dont on a pu voir des images dans le film de Renacetti, Mourir à 30 ans, a marqué les esprits pour longtemps.

 

Télécharger le premier chapitre au format PDF

Voir aussi

Petite histoire de l’antifascisme contemporain

REFLEXes : qu’est-ce que l’antifascisme ?

2 commentaires »

Laisser un commentaire »